Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fin de semaine calme malgré les 'quatre sorcières'

Marché : Fin de semaine calme malgré les 'quatre sorcières'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré les 'quatre sorcières' (expiration de plusieurs types de contrats futurs et d'options), les marchés européens bougent peu ce vendredi, dans l'expectative avant les élections législatives allemandes ce week-end.

Lisbonne gagne 0,5%, Zurich 0,2% et Madrid 0,1%, alors que Paris et Amsterdam se montrent quasi-atones, que Francfort, Londres et Bruxelles cèdent 0,2% et Milan 0,5%. A New York, le Dow Jones perd 0,2% et le Nasdaq affiche un gain symétrique.

'Dans l'immédiat, le flux reste clairement positif pour les indices actions et notamment européens', estime un gérant de Barclays Bourse, prévenant toutefois que ceci 'ne veut pas dire qu'une consolidation temporaire des indices ne pourra pas avoir lieu'.

'Nous suivrons la problématique du relèvement du plafond de la dette qui sera atteint mi-octobre, selon le Secrétaire du Trésor Jack Lew, ainsi que les élections législatives en Allemagne', poursuit-il.

'Les élections au Bundestag ce dimanche constituent un évènement-clé pour l'avenir de l'Union européenne', juge-t-on chez IG. 'Il n'est donc pas surprenant d'observer un degré de prudence sur les marchés en cette fin de semaine'.

Si une reconduction d'Angela Merkel paraît à peu près assurée, compte-tenu de l'avance de la CDU-CSU dans les sondages, l'incertitude demeure sur son partenaire de coalition, qui pourrait être soit le FDP (libéraux) soit les sociaux-démocrates (SPD).

Seule donnée attendue au calendrier économique ce jour, le déficit commercial espagnol a été divisé par deux en rythme annuel au mois de juillet à 786,7 millions d'euros, grâce à la fois à une hausse des exportations et à une baisse des importations.

Sur le plan des valeurs, Adidas recule de 3% à 80,1 euros et se place en avant-dernière position du DAX, l'équipementier sportif ayant réduit ses prévisions financières pour l'année en cours pour la deuxième fois en à peine plus d'un mois.

RWE perd de son côté 4,1% à 24,6 euros et fait figure de lanterne rouge à Francfort, sanctionné pour l'annonce, par le groupe énergétique, d'une politique de distribution de dividende moins généreuse.

Bayer affiche par contre l'une des plus fortes hausses de l'indice avec un gain de 1,6% à 88 euros, aidé par une recommandation favorable du CHMP vis-à-vis de son radium-223, destiné au traitement du cancer de la prostate.

Air France-KLM reste stable à moins de sept euros à Paris et Amsterdam, alors que le conseil de la compagnie devrait se réunir la semaine prochaine pour trancher sur l'avenir de sa stratégie sur le dossier Alitalia, d'après La Tribune.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI