Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fin de séance hésitante en Europe

Marché : Fin de séance hésitante en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent hésitantes cet après-midi, partagées entre les chiffres décevants de la croissance japonaise et une détente des rendements obligataires des pays périphériques sur fond d'une adjudication réussie de l'Italie.

Bruxelles et Zurich gagnent plus de 0,3%, devant Milan (+0,2%), Francfort et Amsterdam (+0,1%), tandis que Paris et Londres perdent près 0,2%, Madrid et Lisbonne 0,3%. A New York, le Dow Jones cède 0,2%, mais le Nasdaq affiche un gain de 0,1%.

Les marchés pâtissent du ralentissement de la croissance japonaise à +0,6% au deuxième trimestre, après un rythme de +0,9% au premier, et alors que le consensus attendait un rythme toujours proche de 1%.

Selon Aurel BGC, ces chiffres vont relancer le débat sur la troisième 'flèche' des Abenomics, notamment sur la hausse de la fiscalité et la TVA (à 8% à partir d'avril 2014 et 10% en octobre 2015) qui pourrait fortement affecter la consommation à court terme.

Les opérateurs peuvent en revanche se rassurer avec la détente des rendements obligataires italiens, le taux à 10 ans reculant de deux points de base à 4,17%, à la suite d'une adjudication traduisant une diminution du coût d'emprunt pour Rome.

Le pays a en effet placé pour 7,5 milliards d'euros de titres à 12 mois, à un rendement moyen pondéré de 1,053%, contre 1,078% lors de la dernière opération du type il y a un mois. Le ratio de couverture s'est toutefois dégradé, passant de 1,56 à 1,49.

De nombreuses données sont attendues dans les jours à venir, en particulier les estimations de la croissance au deuxième trimestre pour la zone euro et ses deux premières économies, l'Allemagne et la France.

De l'autre côté de l'Atlantique, les investisseurs prendront connaissance pêle-mêle des ventes de détail, de l'inflation, de la production industrielle, des indices Empire State et Philly Fed, et des chiffres de la construction immobilière.

ThyssenKrupp grappille 0,1% à 17 euros à Francfort, alors que le conglomérat industriel réfléchirait à une augmentation de capital d'un montant compris entre 800 millions et un milliard d'euros, selon un article du Süddeutsche Zeitung.

Fraport recule de 0,9% à 49,2 euros, le groupe ayant fait état d'une baisse de son trafic à l'aéroport de Francfort en juillet, en raison l'instabilité de la situation politique en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

A Paris, Accor s'octroie une progression de 2,1% à 29,3 euros, dans le sillage d'une recommandation favorable de BofA-Merrill Lynch, passé de 'sous-performance' à 'achat' avec un objectif de cours porté de 23 à 34 euros.

Delta Lloyd avance de 2,1% à 15,7 euros et signe l'une des meilleures performances à Bruxelles, portée par un relèvement d'opinion chez Crédit Suisse de 'neutre' à 'surperformance', avec un objectif de cours remonté de 16 à 19,6 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI