Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fin de séance en ordre dispersé

Marché : Fin de séance en ordre dispersé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens restent sur leur faim après la conclusion de la réunion de la BCE et la conférence de presse de Mario Draghi, qui n'a pas fait davantage que ce que les économistes attendaient depuis plusieurs jours.

Amsterdam gagne 0,8%, devant Francfort et Bruxelles (+0,3%), mais Londres stagne, Paris et Lisbonne cèdent 0,2%, Zurich 0,3%, Madrid 0,6% et Milan 1%. Wall Street progresse de son côté de 0,5%.

La Banque centrale européenne a décidé jeudi d'abaisser ses principaux taux directeurs d'un quart de point, ramenant ainsi le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de 0,75% à 0,5%, afin de soutenir l'activité économique dans la zone euro.

Cependant, une majorité d'économistes et de stratèges s'attendaient depuis plusieurs jours à une baisse, notamment au vu de la récente dégradation des enquêtes mensuelles PMI européennes réalisées auprès des directeurs d'achats.

'Il y a toutefois peu de raison de penser que cette baisse de taux aura des répercussions sur les taux des pays périphériques, où ils demeurent obstinément élevés par rapport à ceux observés dans les pays coeur de la zone comme l'Allemagne', juge Chris Williamson, chez Markit.

L'économiste note aussi qu'alors que beaucoup espéraient au moins une discussion sur des options pour soutenir les prêts aux PME dans les pays du Sud, Mario Draghi s'est contenté d'appeler à nouveau les gouvernements nationaux à poursuivre leurs réformes structurelles.

La conférence de Mario Draghi a fait passer au second plan des données souriantes en provenance des Etats-Unis, à savoir une chute des inscriptions au chômage à 324000 la semaine dernière et une contraction du déficit commercial à 38,8 milliards de dollars en mars.

Côté valeurs, Royal Dutch Shell progresse de 1,4% à 26,2 euros et surperforme donc l'AEX d'Amsterdam, après la publication de résultats trimestriels résilients grâce en particulier à la bonne tenue de ses activités aval.

Infineon bondit de 9,3% à 6,5 euros à Francfort, propulsé par l'optimisme affiché par le fabricant allemand de semi-conducteurs, à l'occasion d'un point d'activité au titre de son deuxième trimestre comptable.

Toujours à Francfort, les publications trimestrielles de Lufthansa (+3,6% à 15,7 euros) et de Beiersdorf (+4,1% à 71,6 euros) reçoivent aussi des accueils chaleureux, davantage que ceux de BMW (+0,5% à 70,4 euros) et de Siemens (+0,7% à 79,9 euros).

A Paris, Capgemini s'adjuge 6,3% à 37,1 euros et prend la tête du CAC40 dans le sillage d'un chiffre d'affaire conforme aux attentes, alors que Sanofi stagne à 83,2 euros, se trouvant délaissé à la suite de résultats décevants.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI