Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Feu vert des USA au rachat de Syngenta par le chinois ChemChina

Marché : Feu vert des USA au rachat de Syngenta par le chinois ChemChina

Marché : Feu vert des USA au rachat de Syngenta par ChemChinaMarché : Feu vert des USA au rachat de Syngenta par ChemChina

ZURICH (Reuters) - Le Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS) a donné son feu vert au rachat du suisse Syngenta par le chinois ChemChina, ont fait savoir lundi les deux sociétés dans un communiqué commun.

L'aval du CFIUS signifie que l'accord à ce rapprochement par d'autres autorités de régulation à travers le monde ne devrait pas poser de problème, estime Baader Bank.

L'action Syngenta prend plus de 11% à 424 francs suisses dans les premiers échanges en Bourse de Zurich, la plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600

Le titre avait clôturé vendredi à 380,80 francs, soit 100 francs en dessous de la valorisation découlant de l'offre de ChemChina.

Le groupe public chinois a annoncé en février avoir conclu le rachat du groupe suisse d'agrochimie pour 43 milliards de dollars (38 milliards d'euros), lançant la plus grosse acquisition jamais tentée à l'étranger par une entreprise chinoise.

Le CFIUS est chargé de veiller à ce que les rachats d'entreprises ne menacent pas la sécurité nationale des Etats-Unis.

Plusieurs parlementaires américains avaient demandé au secrétaire au Trésor, Jacob Lew, se saisir le CFIUS en raison d'un possible impact sur la sécurité alimentaire.

Syngenta réalise environ un quart de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, où il dispose d'usines dans plusieurs Etats et où il est l'un des principaux acteurs du marché des pesticides et des semences agricoles.

Le communiqué commun de Syngenta et ChemChina ne fait mention d'aucune concession faite pour obtenir le feu vert américain. Il réaffirme que le projet devrait être finalisé avant la fin de l'année.

L'avis du CFIUS devrait être étudié notamment par Monsanto, concurrent américain de Syngenta et numéro un mondial des semences, qui étudie en ce moment une proposition de rachat de l'allemand Bayer.

Syngenta avait refusé l'an dernier une proposition de rachat soumise par Monsanto.

(Greg Roumeliotis et Michael Shields; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...