Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fermeté confirmée de l'euro à la veille de la Fed

Marché : Fermeté confirmée de l'euro à la veille de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes ce midi, la monnaie unique européenne testait de nouveau la barre des 1,34 dollar à la veille de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, le fameux FOMC. Les spéculations quant à l'avenir des 'QE' vont toujours bon train. Vers 13 heures, l'euro grappille ainsi 0,14% à 1,3382 dollar. En un mois, sa ré-appréciation face au dollar frise maintenant les 4%.

Comme les séances précédentes, la barre symbolique des 1,34 dollar a été testée sans être tenue, avec un point haut de 1,3399 en matinée. Après un séjour dans la zone des 1,27-1,28 dollar en mars comme en mai, la devise européenne se traite donc à son plus haut niveau face au dollar depuis février.

En effet, la Fed est en ligne de mire : “le comité de politique monétaire de la Fed (le FOMC) débute ce mardi sa réunion de deux jours et les investisseurs sont mal à l'aise au sujet de la possibilité de voir l'institution monétaire réduire son programme d'assouplissement”, commentent ce matin les analystes de RTFX.

A ce propos, leurs confrères de Société Générale ne pensent pas que la Réserve fédérale américaine remettra en cause l'éventualité, plus tard dans le courant de l'année, d'une réduction du rythme actuel de ses rachats d'actifs obligataires (85 milliards de dollars par mois à ce jour).

“La Fed devrait plutôt fournir plus de détails sur les critères qui seront utilisés ainsi que sur son processus de décision”. Société Générale table sur une réduction de l'enveloppe mensuelle des racah dès septembre, puis sur un arrêt total en janvier 2014. Mais pas sur une annonce nouvelle à ce stade.

Chez CPR Asset Management ce matin, les spécialistes estimaient que les déclarations de la Fed devraient être dans la lignée des précédentes.

Mais ce n'est pas l'avis de tout le monde : dans un éditorial, le Financial Times affirme que Ben Bernanke fera dès demain part de son intention de réduire l'ampleur des rachats mensuels de la Fed. Dans l'ensemble, le consensus table plutôt sur une annonce en septembre.

Notons que la Fed mettra également à jour ses projections macroéconomiques pour les Etats-Unis à l'occasion de cette réunion.

La monnaie unique européenne se reprend en revanche de 0,73% face au yen à 127,62 yens. Alors qu'il cotait près de 104 yens voilà encore un mois, le dollar n'en vaut plus que 95,2 ce matin. “Depuis l'apparition des spéculations sur un ralentissement du QE de la Fed, les actions mondiales ont reculé de leurs récents plus hauts, le yen enregistrant les gains les plus élevés face au dollar en quatre ans. Cependant, si la Fed annonce officiellement le début de la fin du QE, cela pourrait inspirer la confiance dans l'économie et soutenir le dollar”, estime RTFX. .

L'euro gagne également du terrain face au sterling (+ 0,72% à 0,8563). On a appris ce matin que l''inflation s'était accentuée à un rythme annuel de 2,7% au Royaume-Uni en mai, contre 2,4% le mois précédent. Ce taux retrouve ainsi les niveaux observés entre octobre 2012 et mars dernier.

L'euro perd en revanche 0,16% contre le franc suisse 1,2309 franc.

Sur l'agenda statistique de ce côté de l'Atlantique, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne est remonté de 2,1 points à 38,5 en juin, alors que le consensus ne l'attendait qu'en progression à un peu moins de 38. 'L'économie allemande est susceptible de prendre de la vitesse au second semestre 2013, mais les résultats de l'enquête laissent présager une amélioration plutôt lente', commente le président du ZEW Clemens Fuest.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les cambistes prendront connaissance des derniers chiffres de l'inflation et de la construction immobilière. 'Les mises en chantier de logement devraient avoir nettement rebondi au mois de mai', selon Aurel BGC.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI