Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Fait grise mine en l'absence de catalyseur

Marché : Fait grise mine en l'absence de catalyseur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes font grises mines en ce début de semaine, en l'absence de catalyseurs à la hausse et alors que le dossier AstraZeneca montre les limites des opérations de fusions et acquisitions.

Milan plonge de 2,8% et Madrid de 1,5%, devant Francfort et Zurich (-0,8%), Paris (-0,7%), Londres et Lisbonne (-0,6%), Amsterdam (-0,3%) et Bruxelles (-0,2%). A New York vendredi, le Dow Jones a pris 0,3% et le Nasdaq 0,5%.

'La chute d'un titre à si forte pondération qu'AstraZeneca met le FTSE en difficultés, mais ceci constitue le symptôme d'un problème plus large, à savoir que le marché manque de direction après les plus hauts de la semaine dernière', juge-t-on chez IG.

L'actualité économique se montre en effet ténue : on notera seulement que l'Espagne a enregistré un déficit commercial de 2,05 milliards d'euros au mois de mars, à comparer à un léger excédent sur la même période un an auparavant.

Les jours qui viennent s'annoncent toutefois un peu plus chargés sur le calendrier des statistiques, notamment jeudi avec les indices PMI préliminaires dans la zone euro et une nouvelle estimation de la croissance du Royaume Uni.

Les opérateurs espèrent également pouvoir disposer d'une ligne directrice plus claire de la part de la Réserve fédérale américaine, ce qui interviendra peut-être avec la publication, mercredi soir, des 'minutes' de sa dernière réunion de politique monétaire.

Du côté des valeurs, AstraZeneca chute donc de plus de 12% à 4230 pence à Londres, sanctionné pour son rejet de la dernière offre de Pfizer : le laboratoire britannique estime qu'elle ne reflète pas sa valeur en tant que groupe scientifique indépendant.

Ryanair s'adjuge par contre 5,6% à 6,7 euros, à la suite de la publication par la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts de résultats certes en baisse, mais conformes aux attentes du marché, pour son exercice clos fin mars 2014.

En baisse de 1,5% à 30,3 euros, Deutsche Bank figure dans le bas du classement sur le DAX, après l'annonce par l'établissement financier d'une augmentation de capital d'environ huit milliards d'euros pour améliorer son ratio de solvabilité.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...