Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Fait grise mine avec la crise ukrainienne

Marché : Fait grise mine avec la crise ukrainienne

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes font grise mine ce vendredi matin, dans un contexte d'inquiétude au sujet de l'économie chinoise et surtout de brusque remontée des tensions géopolitiques sur le dossier ukrainien.

Francfort abandonne 1%, Milan et Madrid 0,9%, Amsterdam et Lisbonne 0,7%, Paris et Bruxelles perdent 0,4%, Londres et Zurich 0,3%. A New York jeudi, le Dow Jones a stagné, mais le Nasdaq a pris 0,5%.

'Les inquiétudes concernant la santé de l'économie chinoise ont pesé sur le sentiment des marchés asiatiques, en dépit d'un rapport publié par Pékin peignant un tableau positif de l'emploi dans le pays', souligne un analyste de Valutrades.

Le professionnel des marchés met aussi en avant la montée des tensions militaires entre la Russie et l'Ukraine, qui font planer la menace de nouvelles sanctions des puissances occidentales contre Moscou.

En outre, les publications de la veille au soir aux Etats-Unis apparaissent mitigées : si Microsoft a dépassé les attentes du marché sur le trimestre écoulé, Visa a déçu la communauté financière sur ses perspectives.

De ce côté de l'Atlantique, KPN figure dans le bas du classement de l'AEX d'Amsterdam, reculant de 1,1% à moins de 2,5 euros, dans le sillage des trimestriels de l'opérateur télécoms néerlandais, toujours affecté par un environnement concurrentiel difficile.

En tête du CAC40 à Paris, Kering s'adjuge 4,2% à 160 euros après l'annonce d'une réorganisation des activités de luxe pour accélérer le développement de ses marques. Les ventes du groupe ont augmenté de 1,2% à 2,4 milliards d'euros au premier trimestre.

Sur le plan des statistiques, on notera que les ventes de détail au Royaume Uni ont augmenté de 0,3% en valeur et de 0,1% en volume, en mars par rapport à février 2014, selon l'office national de statistiques (ONS).

Cet après-midi, les opérateurs prendront connaissance de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan en données définitives. En préliminaire, il avait été annoncé en hausse à 82,6 pour le mois d'avril.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...