Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Essuie une vive correction

Marché : Essuie une vive correction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens font l'objet de vives corrections ce jeudi, après le retrait de Wall Street sous l'effet de propos de la présidente de la Fed et sur fond d'élections particulièrement incertaines au Royaume Uni.

Zurich abandonne ainsi 2,8%, Madrid 2%, Paris 1,8%, Lisbonne 1,7%, Amsterdam, Bruxelles et Milan 1,5%, Londres 1,4% et Francfort 1,3%. A New York, le Dow Jones a reculé de 0,5% et le Nasdaq de 0,4%.

'Les indices américains ont chuté pour la deuxième séance de suite, sur fond de données décevantes et de propos de Janet Yellen manifestant sa préoccupation concernant la valorisation des marchés actions et obligataires', expliquait Wells Fargo Advisors.

'La récente vigueur de l'euro va commencer à pénaliser la tendance connaissant la corrélation qui existe entre la monnaie unique et l'évolution du marché', prévenaient pour leur part les équipes d'IG, devant la montée de l'euro à 1,136 dollar.

'Les élections générales au Royaume Uni dominent la journée et il semble inévitable que l'on doive se préparer à de la turbulence sur les marchés demain, dans l'attente de la formation du nouveau gouvernement', souligne-t-on chez Trustnet Direct.

Au chapitre des statistiques, les commandes à l'industrie allemande n'ont rebondi que de 0,9% au mois de mars par rapport à février, alors que le consensus anticipait une progression de l'ordre de 1,5%.

Au plan des valeurs, Adecco dérape de 6,5% à Zurich après l'annonce surprise du départ, cet été, du directeur général et du directeur financier du groupe de ressources humaines, à l'occasion de la publication de résultats trimestriels proches des attentes.

BT Group reste à peu près stable à Londres, après la présentation par l'opérateur télécoms historique du Royaume Uni de ses résultats annuels 2014-15, qui ont dépassé les objectifs qu'il s'était fixé en début d'exercice.

ING ne recule que de 0,2% à Amsterdam, l'établissement financier ayant dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre des trois premiers mois de l'année, soutenus notamment par les performances de sa banque de détail.

A Francfort, Commerzbank se maintient à proximité de son équilibre et ne cède que 0,2%, aidé par la prévision du groupe bancaire de verser un dividende au titre de l'exercice en cours, ce qui constitue une première depuis 2008.

Siemens recule de 2,5%, délaissé à la suite de résultats gonflés essentiellement par des gains sur cessions d'activité et par des effets de changes favorables, ainsi que l'annonce de nouvelles suppressions de postes au sein du conglomérat industriel.

Sur le CAC 40 parisien, les investisseurs ne saluent que les publications trimestrielles d'Alcatel-Lucent (+2,2%) et d'AXA (+1%), à la différence de Veolia (-1%), Legrand (-3,8%) et Arcelor-Mittal (-4,6%).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI