Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En retrait prudent avant l'emploi américain

Marché : En retrait prudent avant l'emploi américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes s'inscrivent en retrait, grevées par un contexte lourd d'incertitudes et alors que la publication des chiffres de l'emploi américain, en début d'après-midi, incitent les investisseurs à la prudence.

Francfort abandonne 0,8%, Bruxelles perd 0,4%, Paris et Amsterdam 0,3%, Londres 0,2%, Milan et Zurich 0,1%, tandis que Lisbonne stagne et que Madrid grappille 0,1%. A New York jeudi, le Dow Jones a grimpé de 1,2% et le Nasdaq de 1%.

'Il y a un degré d'incertitude qui alimente un comportement prudent sur les marchés en ce moment', explique Stan Shamu, analyste marché chez IG. 'Tant qu'une vraie reprise économique ne se sera pas matérialisée, la volatilité restera le maître mot'.

'On n'a pas observé de progrès sur la dette grecque, Athènes et Berlin semblant dans une impasse, tandis que le rebond des prix du pétrole n'offre plus guère de soutien significatif aux valeurs énergétiques', note pour sa part Tony Cross, analyste marché chez Trustnet Direct.

C'est donc dans un contexte plutôt morose que les investisseurs prendront connaissance du rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis, qui devrait faire ressortir 230.000 créations de postes non agricoles et un taux de chômage à 5,6% selon les économistes.

'Il n'est pas impossible que certains secteurs affichent une réduction significative de leurs embauches en janvier, notamment dans le secteur de la distribution', prévient Aurel BGC, pour qui ces chiffres s'annoncent à 'haut risque'.

Le bureau d'études note aussi que le salaire horaire pourrait avoir fortement augmenté sur le mois en raison de la remontée du salaire minimum dans certains Etats, et que d'importantes révisions sont probables sur l'historique du 'Payroll Survey'.

Pour l'heure, ont été annoncés un creusement des déficits commerciaux britannique et français en décembre, à 2,9 milliards de livres et 3,4 milliards d'euros respectivement, ainsi qu'un rebond de 0,1% seulement de la production industrielle allemande sur le même mois.

Sur le plan des valeurs, Statoil gagne 1,2% sur l'OMX, après la publication par la major pétro-gazière norvégienne, d'un résultat opérationnel ajusté légèrement meilleur que prévu au titre des trois derniers mois de 2014.

Siemens recule de près de 1% à Francfort, à la suite de l'annonce par le conglomérat industriel allemand de 7800 suppressions de postes, dont 3300 en Allemagne, dans le cadre d'une rationalisation de ses fonctions administratives annoncée précédemment.

L'action Tate & Lyle décroche de plus de 12% à Londres, après que le spécialiste des ingrédients pour l'industrie agroalimentaire ait lancé un avertissement sur ses résultats 2014/2015, à l'occasion de son point sur le troisième trimestre.

En tête du CAC40 à Paris, Alcatel-Lucent progresse de 2,8%, l'équipementier télécoms ayant fait état d'une forte réduction de sa perte nette et d'une marge brute supérieure au consensus au titre de son quatrième trimestre.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI