Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : En retrait après le PIB chinois et Deutsche Bank

Marché : En retrait après le PIB chinois et Deutsche Bank

tradingsat

(CercleFinance.com) - Déçus par la croissance du PIB chinois et par une perte surprise chez Deutsche Bank, les marchés européens entament sur une note de légère faiblesse une semaine riche en termes de publications de résultats.

Londres, Paris, Milan, Lisbonne, Zurich et Amsterdam cèdent toutes environ 0,1%, tandis que Madrid perd 0,2%, Francfort et Bruxelles 0,3%. Vendredi à New York, le Dow Jones a gagné plus de 0,2% mais le Nasdaq a reculé de 0,5%.

La croissance chinoise est officiellement ressortie à 7,7% en 2013, dont une progression en rythme séquentiel de 1,8% sur le quatrième trimestre, un taux inférieur aux attentes (+2%) et à celui enregistré au trimestre précédent (+2,2%).

'Les autorités chinoises vont poursuivre les réformes pour assurer une croissance plus saine, moins dépendante de l'export et du crédit à risque, et plus concentrée vers la consommation intérieure', indique un gérant de Barclays Bourse.

Le professionnel estime que cela devrait peser à court terme sur la croissance, le ralentissement devant être contrôlé par les autorités chinoises, mais qu'à moyen terme, cette croissance sera plus saine.

Aucune autre donnée majeure n'est attendue ce jour, et il faudra attendre jeudi pour connaitre des indicateurs américains. En attendant l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne sera diffusé mardi.

Peu chargée au plan macroéconomique, la semaine s'annonce en revanche assez riche du côté des publications d'entreprises avec, aux Etats-Unis, des groupes comme IBM, United Technologies, McDonalds, Microsoft ou encore Procter & Gamble.

'Il est fondamental que les résultats des sociétés américaines dépassent les attentes', prévient Chris Weston, stratèges chez IG, soulignant 'qu'une bonne partie des bonnes nouvelles est intégrée dans les cours'.

Lanterne rouge du DAX de Francfort, l'action Deutsche Bank dévisse de 5% à 37,4 euros, sanctionnée à la suite de l'annonce ce week-end - par anticipation - d'une perte surprise au titre des trois derniers mois de l'année 2013.

Peugeot dévisse de 5,2% à 10,9 euros à Paris, alors que le conseil de surveillance du constructeur automobile aurait validé dimanche un projet de levée de fonds via une entrée de Dongfeng et de l'Etat français au capital, d'après Les Echos.

Air France-KLM essuie le plus fort recul à Amsterdam, perdant 4,2% à 8,9 euros, affecté par une note d'UBS qui réduit sa recommandation de 'achat' à 'neutre', tout en remontant son objectif de cours de 8,7 à 10 euros.

AB InBev (+0,8% à 75,8 euros) se distingue parmi les valeurs en tête à Bruxelles, le brasseur ayant annoncé le retour dans son périmètre du groupe sud-coréen Oriental Brewery, pour une valeur d'entreprise de 5,8 milliards de dollars.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...