Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En repli dans l'attente d'une allocution

Marché : En repli dans l'attente d'une allocution

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens s'inscrivent en retrait ce matin, craignant que l'allocution de Ben Bernanke prévue tout à l'heure soit l'occasion pour lui de laisser présager un ralentissement des rachats d'actifs par la Fed.

Madrid perd 0,6%, Paris 0,5%, Lisbonne 0,4%, Francfort et Londres 0,3%, Zurich, Milan et Amsterdam cèdent 0,1% et Bruxelles grappille 0,1%. De son côté, Wall Street a progressé de 0,3% la veille.

Les investisseurs se demandent si Ben Bernanke confirmera les déclarations bienveillantes de James Bullard (Fed de Saint-Louis) et de William Dudley (Fed de New York), quant à la poursuite du plan d'assouplissement quantitatif.

Le patron de la Réserve Fédérale doit en effet s'exprimer cet après-midi devant la commission économique du Congrès américain, avant les 'minutes' de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed qui devraient faire apparaître peu de changements décisifs.

'Quelque part, le marché a bien compris que c'est au cours de la réunion de septembre que se jouera la décision d'éventuellement ramener ou non le montant des rachats d'actifs de la Fed, de 85 à 60 milliards de dollars par mois', estime Christ Weston, le stratège en chef d'IG.

Toujours aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance des ventes de logements anciens le mois dernier, attendues en légère hausse à près de cinq millions d'unités en rythme annualisé, puis des stocks hebdomadaires de pétrole.

'Les signatures de compromis de vente ont rebondi en avril. La demande reste forte alors que les stocks dans le neuf restent bas, les constructeurs de logements ne peuvent répondre à toutes les demandes', note Aurel BGC, qui attend donc un chiffre rassurant.

En hausse de 1,7% à 255 francs suisses, Roche signe la plus forte hausse du SMI à Zurich après un relèvement de recommandation de Citi à 'achat', le broker soulignant notamment le potentiel du laboratoire dans les immunothérapies contre le cancer.

A Paris, Lagardère bondit de 3,6% à 28,8 euros après un relèvement par JPMorgan de 'neutre' à 'sous-pondérer', après sa récente sous-performance par rapport au secteur des médias et au marché dans son ensemble.

Belgacom tient le haut du pavé à Bruxelles, prenant 2,4% à 18,2 euros, grâce à une note de HSBC qui passe à 'surpondérer' sur le titre de l'opérateur télécoms belge, compte tenu de sa dégringolade de l'ordre de 20% depuis le début de l'année.

Carnival perd encore 2,5% à 2210 pence à Londres, toujours sanctionné pour son avertissement sur résultats qui conduit HSBC à dégrade sa recommandation à 'neutre' sur le titre du leader mondial des croisières.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI