Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : En recul avec l'indice ZEW

Marché : En recul avec l'indice ZEW

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les vendeurs continuent de l'emporter sur les places européennes, sur fond de contexte géopolitique tendu en Extrême-Orient et de chute de l'indice ZEW, avant une batterie de données économiques et de résultats aux Etats-Unis.

Zurich recule de 1,1%, devant Bruxelles (-0,8%) et Francfort (-0,7%), tandis que Londres, Madrid et Lisbonne perdent 0,6%, Milan, Paris et Amsterdam 0,4%. Wall Street a chuté de 1,8% la veille.

Paru en cours de matinée, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne a chuté de 12,2 points pour se trouver ramené à 36,3, tandis que l'indice des perspectives économiques a reculé de 8,5 points à 24,9.

'Ce déclin du sentiment répond à des données économiques décevantes', explique le président du ZEW Clemens Fuest, qui met en avant le recul des exportations allemandes. 'La crise de la zone euro demeure et provoque l'incertitude', poursuit-il.

Le contexte géopolitique ne prête guère non plus aux prises de risques. 'On dit que la Corée du Nord serait prête à démarrer immédiatement ses opérations militaires', souligne Stan Shamu, stratège chez IG, qui pointe aussi les attentats de Boston.

Les investisseurs seront attentifs cet après-midi à une série de statistiques outre-Atlantique au titre de mars, à savoir l'inflation, la construction résidentielle et la production industrielle, qui devrait avoir progressé de 0,2% selon le consensus.

L'actualité américaine sera toutefois dominée par la première vraie vague de publications de résultats, avec des groupes comme Coca-Cola, Goldman Sachs ou Johnson & Johnson avant la cloche, puis Intel après la clôture.

Rio Tinto prend 1,4% à 3.015 pence à Londres, le géant minier australo-britannique ayant produit une quantité record de minerai de fer - produit qui concentrent la grande majorité des profits du groupe - au premier trimestre 2013.

A Paris, Danone grimpe de 3,5% à 56,4 euros grâce à des revenus trimestriels meilleurs que prévu, à l'inverse de LVMH (-3,3% à 127 euros) qui a souffert d'une faible croissance de ses ventes en mode et maroquinerie.

Telefonica perd 0,6% à 10,6 euros à Madrid, alors que l'opérateur préparerait un renforcement de ses investissements au Venezuela, pour utiliser une partie des dividendes qu'il a accumulé dans le pays, selon des sources de presse.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...