Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En perte de vitesse cet après-midi

Marché : En perte de vitesse cet après-midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un début de séance en forme, les indices actions européens perdent de la vitesse après l'ouverture hésitante à Wall Street, en ce jour des 'quatre sorcières' (expiration d'une série d'options et contrats à termes) habituellement marqué par une plus grande animation.

Athènes gagne néanmoins 1,5%, Lisbonne 1%, Milan 0,8%, Madrid 0,7%, Zurich 0,4%, Amsterdam 0,3%, Paris et Bruxelles 0,2%, Londres 0,1%, mais Francfort dévisse de 0,6%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq cèdent 0,2%.

Sans grande surprise, les ministres des Finances de la zone euro réunis jeudi ne sont pas parvenus à avancer dans leurs discussions au sujet du refinancement de la Grèce, en dépit de l'échéance de remboursement au FMI qui approche dangereusement.

'Le week-end pourrait réserver quelques surprises sur ce dossier et lors du sommet européen extraordinaire prévu lundi, la question grecque sera une nouvelle fois être abordée', tempérait ce matin Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

'Si aucun accord n'est trouvé, nous pensons que les Européens chercheront à constituer une sorte de 'zone grise' permettant d'éviter le scénario d'un Grexit suite au défaut du pays', estimaient de leur côté les stratèges de BofA-Merrill Lynch.

'D'après certaines sources de presse, la Banque Centrale Européenne a affiché son intention d'apporter des financements supplémentaires aux établissements bancaires de la Grèce', note-t-on par ailleurs chez Wells Fargo Advisors.

Seule donnée parue ce jour, les prix à la production pour les biens industriels en Allemagne ont baissé de 1,3% en rythme annuel au mois de mai, après des replis annualisés de 1,5% en avril et de 1,7% en mars.

Toujours au chapitre macroéconomique, l'Insee a estimé dans sa note de juin, que la croissance du PIB français serait de +1,2% en moyenne sur l'année 2015 (après +0,2% en 2014), soit la plus forte hausse depuis 2011.

'Des incertitudes portent sur l'environnement international', note toutefois l'institut de statistiques, qui pointe ainsi le ralentissement des économies émergentes et les risques que feraient peser une absence d'accord entre la Grèce et ses créditeurs.

Côté valeurs, IAG (International Airlines Group) gagne 0,4% à Londres, alors que la maison-mère de British Airways, Iberia et Vueling a déposé une offre formelle sur la compagnie irlandaise Aer Lingus pour 1,4 milliard d'euros.

Toujours à Londres, Colt Group s'envole de 21%, à la faveur d'une offre publique d'achat de Fidelity Management and Research (FMR LLC) sur les parts de l'opérateur télécoms britannique pour les entreprises.

A Paris, Elior grimpe de 2,9% sur fond de propos favorables de Berenberg qui a initié la couverture du titre du groupe de restauration collective à 'achat' avec un objectif de cours de 22 euros, soit un potentiel haussier de l'ordre de 20%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI