Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En hausse malgré les hésitations de Wall Street

Marché : En hausse malgré les hésitations de Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - La plupart des marchés actions européens demeurent en territoire positif, ce malgré un indicateur macroéconomique allemand décevant.

A un peu moins d'une heure de la clôture, le SMI (Zürich) avance de près de 1%, tandis que le Dax et l'AEX (Amsterdam) engrangent tous deux 0,9%. La Bourse de Madrid est également bien orientée avec un Ibex 35 qui progresse de 0,8%. Les gains sont plus modestes à Londres (+0,3% pour le Footsie 100), tandis que le CAC 40 et le Footsie MIB (Milan) grappillent 0,1%.

Unique statistique majeure de la journée des deux côtés de l'Atlantique, l'indice ZEW qui mesure le sentiment des investisseurs allemands a reculé de 1,5 point en avril pour retomber à 53,3 points, alors que les économistes attendaient une amélioration à 55,6. Il s'agit de son premier repli depuis octobre 2014.

'Si l'économie allemande est en bonne forme, la faiblesse actuelle de l'économie mondiale pénalise les perspectives en matière d'exports et réduit la possibilité d'une nouvelle amélioration de la situation', a décrypté l'institut de Mannheim.

Toujours au chapitre macroéconomique, la Grèce pourrait signer aujourd'hui un accord gazier avec la Russie. Celui-ci devrait permettre à la Grèce de toucher entre 3 et 5 milliards d'euros rapidement, soulignent les équipes de XTB France, alors que 'l'inquiétude d'assister à un désaccord entre Athènes et ses créanciers engendre des spéculations sur une potentielle sortie de la Grèce de l'eurozone'.

Les ministres des Finances des pays de la zone euro se réuniront vendredi en Lettonie afin de poursuivre les négociations avec Athènes.

Du côté des valeurs, Credit Suisse (-2,4%) est lanterne rouge du SMI malgré l'annonce d'un bénéfice net en hausse de 23% à quelque 1,1 milliard de francs suisses. Les activités d'émission et de conseil de la banque helvète ont en revanche démarré l'année plus 'lentement' et elle a révisé son objectif de réduction de coûts pour fin 2015 entre 4 et 4,25 milliards de francs suisses face à l'accroissement du coût du risque, de la 'compliance' et de la réglementation.

A Francfort, SAP est leader du Dax après ses résultats du premier trimestre, marqués par une progression de 15% du bénéfice d'exploitation, lequel est ressorti hors éléments exceptionnels à 1,06 milliard d'euros, conformément aux prévisions des analystes, et par une croissance de 22% des revenus à quelque 4,5 milliards.

AzkoNobel engrange de son côté 1,8% à Amsterdam à la faveur de comptes trimestriels meilleurs que prévu.

Enfin, à Paris, Publicis (+6,4%) signe la plus forte progression du CAC 40 dans le sillage de l'annonce ce matin d'une hausse de l'activité de près de 1% pour son premier trimestre, un chiffre marquant selon le géant français de la publicité un retour 'encourageant vers la croissance'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI