Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : En Chine, le risque de crise de liquidité chez Evergrande se précise

mercredi 15 septembre 2021 à 10h32
Marché : La Chine informe les banques qu'Evergrande ne remboursera pas des intérêts de prêts le 20 s

par Clare Jim

HONG KONG (Reuters) - Les autorités de Pékin ont averti plusieurs grandes banques du pays qu'Evergrande Group ne pourrait pas honorer les intérêts dus le 20 septembre sur un emprunt, a rapporté Bloomberg mercredi, ajoutant ainsi aux craintes d'une crise de liquidité du numéro deux chinois de l'immobilier.

Le ministère du Logement et du Développement urbain et rural a informé les banques lors d'une réunion organisée cette semaine, précise l'article, qui cite des sources proches du dossier. Il ajoute qu'Evergrande poursuit ses négociations avec ses banques créancières sur la possibilité d'étaler ses remboursements ou de prolonger la durée de certains de ses emprunts.

Numéro deux de l'immobilier en Chine, Evergrande affiche une dette d'environ 1.970 milliards de yuans (près de 260 milliards d'euros) et beaucoup craignent de le voir contraint de se déclarer en cessation de paiement, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l'ensemble du système financier chinois.

Mardi, Evergrande a déclaré avoir mandaté des conseils pour étudier différentes options financières et mis en garde contre des risques de défauts liés à la chute des ventes immobilières et aux difficultés qu'il rencontre pour céder des actifs.

Ni le ministère du Logement ni Evergrande n'ont répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaires soumises par Reuters.

L'agence de notation Standard & Poor's a annoncé mercredi avoir abaissé la note d'Evergrande et de ses filiales à CC en jugeant "extrêmement élevé" le risque de non-paiement du service de la dette, ce qui pourrait conduire à une restructuration du bilan du groupe.

LA STABILITÉ SOCIALE, PRIORITÉ DE PÉKIN

Selon sa concurrente Fitch, qui a dégradé la note d'Evergrande à CC dès le 7 septembre en jugeant un défaut probable, le groupe doit 572 milliards de yuans à des banques et d'autres institutions financières mais le secteur bancaire est aussi exposé à ses fournisseurs, dont les créances représentent 667 milliards de yuans.

Tout "événement de crédit" (une formule qui englobe entre autres les défauts de remboursement) exposerait donc les banques les plus exposées à une augmentation importante des prêts non-performants, ajoute l'agence dans une note publiée mardi soir.

En Bourse, l'action Evergrande perdait 5,4% en fin de séance à Hong Kong, au plus bas depuis janvier 2014. Deux de ses filiales regagnaient toutefois du terrain, prenant 5,5% et 2,6% respectivement.

Trois des obligations émises par le groupe cotées sur le marché chinois ont chuté d'au moins 20% en séance et la cotation de l'une d'elles a été suspendue par la Bourse de Shenzhen.

Pour beaucoup d'observateurs en Chine, la préservation de la stabilité sociale est la priorité de Pékin dans ce dossier.

Selon Oscar Choi, fondateur et directeur des investissements d'Oscar and Partners Capital, les autorités discutent ainsi avec les créanciers d'Evergrande tout en utilisant les ressources disponibles à l'échelon local pour empêcher que les chantiers de construction en cours restent inachevés.

"Vous ne pouvez pas laisser des constructions inachevées; des milliers de familles (seraient affectées)", a-t-il dit.

(Reportage Kanishka Singh à Bangalore et Clare Jim à Hong Kongn avec David Kirton à Shenzhen, Andrew Galbraith à Shanghai et Sarah Morland à Gdansk, version française Bertrand Boucey et Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.10 % vs +33.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat