Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : En attendent Yellen, l'Ukraine pèse sur l'euro

Marché : En attendent Yellen, l'Ukraine pèse sur l'euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait de perdre du terrain contre le dollar américain, alors que les tensions entre la Russie et l'Ukraine semblent s'envenimer et avant un discours très attendu de la nouvelle présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen. Ce midi, l'euro qui hier a perdu 0,44% face à la devise américaineperd encore 0,15% à 1,3662 dollar, en cédant aussi 0,60% contre le yen à 140,06.

Les tendances sont plus mesurées face au franc suisse (- 0,17% à 1,2166) et au sterling (+ 0,02% à 0,8213).

“Les tensions géopolitiques entre l'Ukraine et la Russie ont contribué au support du dollar américain”, expliquent les courtiers de RTFX.

Chez Société Générale, les cambistes soulignent aussi rôle de la géopolitique dans l'évolution récente des devises. 'Que les dirigeants russes réagissent négativement au renversement de l'administration présidentielle ukrainienne qui leur était favorable n'est pas vraiment une surprise. Mais le sentiment de marché s'est quelque peu envenimé lors des derniers développements politiques à Kiev, et l'appétit pour le risque en a fait les frais', indiquent les spécialistes.

En effet, Moscou a mis en état d'alerte les troupes stationnées dans la partie occidentale du pays, soit non loin de l'Ukraine, et a annoncé l'organisation en urgence de manoeuvres militaires. Par ailleurs, des troubles ont éclaté en Crimée, région d'Ukraine où la Russie détient une concession militaire comprenant notamment une base importante navale. Un drapeau russe flotterait actuellement sur le parlement de Crimée.

Dans ce contexte, les cambistes se rabattent habituellement sur les devises jugées les plus sûres et les plus liquides, comme le dollar américain et le yen nippon.

En outre, les investisseurs guetteront de près, cet après-midi, l'intervention de Janet Yellen, qui préside la Fed depuis le début du mois. Elle présentera tout à l'heure, devant la Commission bancaire du Sénat, le rapport semestriel de la banque centrale sur la politique monétaire.

'Le risque émergent reste présent dans l'esprit des investisseurs, mais ces derniers espèrent un rebond de l'économie américaine après un hiver rigoureux et un discours 'colombe' de Mme Yellen', indiquait ce matin Aurel BGC.

Certes, le discours de Mme Yellen devrait simplement rééditer celui prononcé devant la chambre basse du parlement américain, le 11 février. De ce fait, les échanges qui se tiendront après son discours seront probablement les plus suivis.

'L'élément le plus susceptible d'affecter les marchés pourrait être l'évocation de la possibilité, pour la banque centrale, de relever ses taux directeurs dès 2014, comme évoqué par certains membres du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed, ndlr) lors de sa dernière réunion. Mais Mme Yellen devrait conserver un ton très accommodant', pronostique Aurel BGC.

Par ailleurs, et toujours des Etats-Unis, on attend cet après-midi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ainsi que les commandes de biens durables pour le mois de janvier.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...