Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dopé par Mario Draghi et l'ISM manufacturier

Marché : Dopé par Mario Draghi et l'ISM manufacturier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes accentuent leur progression cet après-midi, confortées par les propos accommodants de Mario Draghi à l'issue la réunion de la BCE et par des signes de vigueur de l'économie américaine.

Bruxelles s'adjuge 2%, Milan 1,8% et Francfort 1,6%, devant Madrid et Paris (+1,2%), Londres (+0,8%), Lisbonne et Amsterdam (+0,6%). Par comparaison, le Dow Jones bondit de près de 1% à New York.

Comme la Banque d'Angleterre, la BCE a maintenu ses taux directeurs à leurs plus bas historiques. Surtout, les propos de Mario Draghi ont conforté la perspective de leur maintien 'à leur niveau actuel ou plus bas pour une période prolongée'.

'Les risques entourant les perspectives économiques de la zone euro demeurent orientés à la baisse', a déclaré le président de la BCE, pointant les incertitudes liées aux marchés financiers, à la demande mondiale et aux consolidations budgétaires en Europe.

La perspective d'une politique monétaire accommodante en Europe s'ajoute à l'indice PMI final de Markit pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone : il s'établit à 50,3 en juillet, un plus haut de deux ans, et signale donc un retour de la croissance dans le secteur.

'Cette amélioration des performances manufacturières devrait stimuler la croissance du PIB au troisième trimestre 2013 et favoriser une sortie de la récession pour la zone euro', se réjouit Rob Dobson, senior economist à Markit.

De son côté, le secteur manufacturier du Royaume Uni accélère son expansion, à en croire l'enquête mensuelle de Markit et du CIPS: leur indice PMI manufacturier passe de 52,9 en juin (révisé de 52,5 en estimation initiale) à 54,6 en juillet.

Outre Atlantique aussi, les bonnes nouvelles dominent sur le front économique : les inscriptions aux allocations chômage ont chuté de 19.000 la semaine dernière, et l'indice ISM manufacturier s'est accru à 55,4 en juillet, contre 52 attendu.

A Amsterdam, Royal Dutch Shell dévisse de 3,9% à 24,6 euros : les résultats de la compagnie pétrolière ont souffert de dépréciations portant notamment sur le gaz de schiste aux Etats-Unis, mais aussi d'une production minée par des violences et des vols au Nigeria.

L'action BMW recule de 0,7% à 73 euros à Francfort, le groupe bavarois ayant vu son résultat d'exploitation de la branche automobile se tasser de 13% au deuxième trimestre, pénalisé par des investissements.

Le titre Astrazeneca perd 0,3% à 3325 pence à Londres, après la publication par le laboratoire pharmaceutique de résultats en repli au deuxième trimestre 2013, affectés par la perte d'exclusivité sur certains médicaments.

Parmi les publications du jour à Paris, les investisseurs saluent celles de Société Générale (+11% à 33,5 euros) et de GDF Suez (+5,6% à 16,7 euros), mais sanctionnent celles d'ArcelorMittal (-3,5% à 9,5 euros) et de Sanofi (-4,2% à 76,8 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...