Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dopé par l'UMich et le Conference Board

Marché : Dopé par l'UMich et le Conference Board

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dopées par deux indicateurs américains encourageants, les Bourses européennes accélèrent leurs progressions en cette fin de journée des 'trois sorcières' - expiration de trois types de contrats à terme et d'options.

Amsterdam gagne 0,8%, Paris 0,7%, Londres, Milan et Lisbonne 0,5%, Francfort, Madrid et Bruxelles avancent de 0,3%, et Zurich de 0,1%. De son côté, les indices new-yorkais progressent d'environ 0,5%.

Le moral des ménages américains enregistre une progression bien plus forte que prévu en mai, à en croire l'indice de confiance 'UMich' qui passe de 76,4 en avril à 83,7 sur le mois en cours, alors qu'il n'était attendu que vers 78 par les économistes.

De plus, l'indice des indicateurs avancés, censé préfigurer l'évolution de l'économie américaine pour les mois à venir, a enregistré une hausse de 0,6% en avril, là où le consensus anticipait une progression à un rythme deux fois moindre.

Ken Goldstein, économiste au Conference Board, estime que le plus grand risque planant sur l'économie reste l'impact des réductions budgétaires fédérales et que le meilleur facteur de soutien est le potentiel d'amélioration du secteur de l'immobilier et du marché du travail.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que l'Espagne a dégagé en mars son premier excédent commercial mensuel (635 millions d'euros) au moins depuis 1971, grâce principalement à une chute de 15% des importations.

Les valeurs automobiles ont généralement le vent en poupe, à l'image de Daimler (+3,3% à 48,7 euros à Francfort) et de Renault (+3,2% à 61,1 euros), portées par un redressement du marché automobile européen le mois dernier, selon l'ACEA.

Fiat perd néanmoins 0,9% à 5,3 euros à Milan, alors que le constructeur automobile italien réfléchirait à un transfert de son siège social aux Etats-Unis, à l'issue de sa fusion avec Chrysler, selon des sources de presse.

ING gagne 4% à près de 7,1 euros à Amsterdam, l'établissement financier néerlandais ayant signé l'accord de cession d'une partie du capital de l'assureur brésilien SulAmérica pour 155 millions d'euros environ.

SES progresse de 1,4% à 23,1 euros à Paris, l'opérateur de satellites ayant dévoilé un EBITDA trimestriel en augmentation de 5,5%, s'il est fait abstraction de l'impact lié à l'arrêt de l'analogique en Allemagne.

Richemont avance enfin de 1% à 89,6 francs suisses et surperforme la tendance du SMI de Zurich, avec l'aide de réactions positives d'analystes à la dernière publication de la maison de luxe helvétique.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI