Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dolce et Gabbana condamnés pour évasion fiscale

Marché : Dolce et Gabbana condamnés pour évasion fiscale

Marché : Dolce et Gabbana condamnés pour évasion fiscaleMarché : Dolce et Gabbana condamnés pour évasion fiscale

MILAN (Reuters) - La justice italienne a condamné mercredi les couturiers Domenico Dolce et Stefano Gabbana à un an et huit mois de prison avec sursis, pour avoir dissimulé des centaines de millions d'euros au fisc.

Les deux couturiers n'étaient pas présents au tribunal et ont toujours démenti les accusations. S'ils décident de faire appel, la complexité et la longueur de la procédure devraient dans tous les cas leur éviter d'être incarcérés.

Le parquet avait requis fin mai deux ans et demi de prison ferme contre Domenico Dolce et Stefano Gabbana, objets d'une enquête ouverte en 2008.

La justice italienne a estimé que la vente des marques D&G et Dolce&Gabbana au groupe Gado, créé en 2004 au Luxembourg, avait évité à Domenico Dolce et Stefano Gabbana de déclarer environ un milliard d'euros au fisc.

"Tout le monde sait que nous n'avons rien fait", avait déclaré en 2012 Stefano Gabbana sur le réseau social Twitter.

La lutte contre l'évasion fiscale est l'un des grands chantiers du gouvernement d'union entre la gauche et la droite, formé fin avril par Enrico Letta.

Manuela D'Alessandro, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...