Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Détente sur les taux, nouvelles mesures en Chine

Marché : Détente sur les taux, nouvelles mesures en Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Voilà une vraie journée estivale pour les marchés obligataires avec une détente généralisée des taux de 2 à 3Pts de base des rendements, toutes dettes confondues de part et d'autre de l'Atlantique.

Les Bunds reviennent flirter avec leurs planchers absolus à 0,1460% (contre 0,14% au plus bas), les OAT affichent 0,44%.
L'agence France Trésor va émettre 5,5MsdE de dette à court terme lundi, c'est moins que lors des précédentes émissions, le papier se fait rare ! Au sud, les 'bonos' espagnols et BTP italiens affichent 1,208% et 1,2160% respectivement.

Peu de réaction à la publication des chiffres US à 14H: le Département du Travail a fait état d'un recul de 0,3% des prix à l'import le mois dernier, après un rebond de 0,2% (chiffre révisé) en février.

La hausse du mois de février constituait la première progression des prix à l'importation depuis juin 2014.

Pour ce qui concerne le mois dernier, les économistes prévoyaient en moyenne un repli de l'ordre de 0,4%.

Sur les 12 mois clos fin mars, la baisse des prix ressort à 10,5%.

Les prix des produits pétroliers importés ont rebondi de 0,4% le mois dernier, mais leur augmentation a été compensée par le recul d'autres composantes, notamment ceux des produits alimentaires importés qui ont diminué de 1,1%.
Au Royaume Uni, La production industrielle a augmenté de 0,1% en février: elle a progressé de 0,4% dans le seul secteur manufacturier, grâce avant tout aux équipements de transport qui ont contribué pour 0,2 point à cette progression.

En dehors du secteur manufacturier, la production a chuté de 2,7% dans le secteur minier, mais augmenté de 1,4% dans l'eau-gestion de déchets et de 1,2% dans l'électricité-gaz.
Les Gilts britanniques restent totalement stables à 1,60%.

En Chine, les économistes s'attendent à la divulgation de nouvelles mesures de soutien à l'économie (baisse de taux, injections monétaires... ou les deux à la fois) alors que l'inflation est restée stable en mars à +1,4%.
Compte tenu d'une croissance officielle de +7%, cela équivaut à de la déflation.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI