Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Des gérants rassurants après le récent 'sell-off'

Marché : Des gérants rassurants après le récent 'sell-off'

Salle de marchéSalle de marché

(CercleFinance.com) - Le net tassement de la volatilité et le fort redressement de la Bourse de Paris (+1,6%) ce vendredi donnent le sentiment que la correction des marchés est terminée, une impression de soulagement également exprimée par certains gérants.

'Les anxiétés qui entourent actuellement la zone euro pourraient persister voire s'aggraver dans les mois qui viennent et nous n'avons aucune idée du moment où les marchés d'actions européens toucheront un plancher', reconnaît Jim Paulsen, le directeur des investissements de Wells Fargo Asset Management.

'Mais pour certaines raisons, les investisseurs américains feraient bien de commencer à profiter du récent accès de faiblesse de ces marchés en surpondérant progressivement les actions de la région en portefeuille', estime le stratège, qui participe à l'allocation des quelque 500 milliards d'actifs détenus par la banque californienne.

Pour les équipes du fonds de pension Fidelity, un autre groupe américain, le récent passage à vide des marchés ne correspond qu'à une 'correction de milieu de cycle' mais d'un point de vue de long terme, les marchés se situent toujours dans un contexte 'haussier'.

'Il est normal que la volatilité se renforce à ce moment de l'année et il est normal pour les marchés actions de marquer une pause temporaire grâce à laquelle ils seront à même d'enregistrer des performances encore plus élevées au cours des prochains mois', estime David Ganozzi, gérant de Fidelity Patrimoine.

Le professionnel évoque notamment l'action récente de la BCE et la baisse de l'euro.

Le géant Goldman Sachs mentionne de son côté une 'surréaction des marchés' face à des risques qu'il juge exagérés

'Les marchés semblent intégrer une forte révision à la baisse des perspectives de croissance aux Etats-Unis et dans le reste du monde ainsi que des risques d'une baisse de l'inflation dans les principales économies', rappelle la banque d'affaires.

Dans une note intitulée 'Be Brave' (soyez courageux), les stratèges de Citi rappellent pour leur part qu'une correction de plus de 9%, comme les Bourses mondiales viennent de connaître, est monnaie courante dans des marchés haussiers qui ont atteint une phase de maturité.

'Un scénario déflationniste à la japonaise est d'ores et déjà intégré par les marchés, tout spécialement en Europe', écrivent les analystes. 'A court terme, les marchés pourraient rester compliqués', poursuivent-ils.

Citi continue néanmoins de tabler sur une hausse moyenne de 21% des places boursières mondiales d'ici à la fin 2015 et conseillent aux investisseurs de profiter d'éventuels nouveaux accès de faiblesse des marchés d'ici à la fin de l'année.

Loin de partager l'optimisme anglo-saxon, certains gérants parisiens se veulent plus prudents.

'Nous pensons que les investisseurs, échaudés, ne devraient revenir progressivement sur les valeurs européennes qu'après avoir vu des signes tangibles d'arrêt de la dégradation de la dynamique économique', prévient ainsi Cogefi Gestion.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...