Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Déprime persistante sur le vieux continent

jeudi 26 mars 2020 à 11h36
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent toujours en berne (-2,2% à Londres, -2,4% à Francfort, -1,8% à Paris), la pandémie de coronavirus et ses lourdes conséquences sur le plan économique continuant d'angoisser les investisseurs.

Ce contexte se répercute naturellement sur le climat des affaires en France, dont l'indicateur synthétique perd dix points pour s'établir à 95 et connaît ainsi sa plus forte baisse depuis le début de la série (1980).

'Ce plongeon record du climat des affaires en France laisse augurer d'une chute sévère de l'activité en fin de premier trimestre, mais la réalité est presque certainement bien pire', estime-t-on chez Capital Economics.

A la mi-séance, les opérateurs prendront connaissance de la dernière estimation de la croissance américaine pour le quatrième trimestre 2019, mais ils devraient aussi être attentifs aux inscriptions aux allocations chômage dans le contexte actuel.

Dans l'actualité des valeurs, la crise sanitaire et la faiblesse des cours du pétrole conduisent Eni (-1,6% à Milan) et Repsol (+1,3% à Madrid) à annoncer d'importantes mesures de réductions de dépenses, à l'image de leurs concurrents ces derniers jours.

ABN Amro lâche 4,8% à Amsterdam, après l'annonce par la banque qu'elle enregistrera une perte nette de 200 millions de dollars sur l'un de ses clients américains en raison des troubles sur les marchés.

L'ampleur et la durée incertains de l'impact du Covid-19 conduisent aussi Umicore (-8,2% à Bruxelles) à retirer les perspectives données le 7 février pour 2020, et à réduire de moitié sa proposition de dividende 2019.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+303.10 % vs -12.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat