Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Déprimé par les tensions sur le dossier ukrainien

Marché : Déprimé par les tensions sur le dossier ukrainien

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est à la déprime sur les marchés actions européens, alors que rien ne semble en mesure d'enrayer la montée des tensions entre la Russie et les puissances occidentales sur le dossier ukrainien.

Lisbonne dévisse de 1,6%, loin devant Madrid, Bruxelles, Amsterdam (-0,8%), Milan (-0,5%), Francfort, Paris, Zurich (-0,4%) et Londres (-0,2%). Wall Street a abandonné 1,4% la veille et Tokyo, 3,3% ce matin.

'La Russie continue d'accroître sa présence militaire aux abords de l'Ukraine avant le référendum prévu ce week-end en Crimée, en dépit des sévères avertissements lancés par les pays occidentaux', rappelle-t-on chez IG.

'L'escalade de ces tensions inquiète de plus en plus les investisseurs qui ont tendance à se tourner vers les matières refuges en attendant un dénouement à ce conflit', soulignent les analystes de Saxo Banque.

'De plus, les différents chiffres publiés en Chine attestent de plus en plus d'un ralentissement économique de la deuxième puissance économique mondiale, ce qui effraie les investisseurs', pointent-ils par ailleurs.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront publiés les prix à la production - attendus en hausse de 0,2% en février -, puis une estimation préliminaire de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.

A Londres, BP grappille 0,1% à 479 pence, avec les cours du pétrole et à la suite d'un accord entre le groupe pétrolier et l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) en vue de participer aux appels d'offres du gouvernement.

Lufthansa parvient aussi à surnager, avec un gain de 0,2% à 18,6 euros à Francfort, aidé par Crédit Suisse qui reste à 'surperformance' et relève son objectif de cours de 21,35 à 25,25 euros sur le titre de la compagnie aérienne.

Iliad chute de 5,4% à 198,6 euros à Paris, alors qu'Arnaud Montebourg a déclaré à l'antenne d'Europe 1 que 'les dirigeants de Vivendi (avaient) décidé de vendre SFR à Numericable', ce qui compromettrait l'accord de réseau conclu entre Bouygues et Iliad.

Si Numericable avance de 3,9% à 27,4 euros à Paris, le titre de sa maison-mère Altice recule de 1,2% à 27,6 euros à Amsterdam, après la publication de ses résultats annuels marqués pourtant par une progression de 6% de son EBITDA.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...