Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Déprimé par les émergents et des chiffres européens

Marché : Déprimé par les émergents et des chiffres européens

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours affectées par les inquiétudes au sujet des pays émergents, les Bourses européennes manifestent leur déprime, d'autant plus que certaines données du vieux continent ne donnent pas de raison de se réjouir.

Francfort et Lisbonne abandonnent ainsi 1,4%, Amsterdam 1,3% et Milan 1,1%, devant Madrid et Zurich (-0,9%), Londres et Paris (-0,8%), et Bruxelles (-0,5%). Par comparaison, Wall Street a grimpé de 0,7% la veille.

'L'annonce d'une croissance solide au cours du quatrième trimestre aux Etats-Unis combinée à des résultats d'entreprises encourageants, ont permis à Wall Street de clôturer la journée de Jeudi en nette hausse', rappelle Saxo Banque.

Néanmoins, 'la baisse actuelle des devises des pays émergents pose la question suivante : quel sera l'impact de cette faiblesse sur les prochains résultats des entreprises exposées sur la zone émergente ?', souligne-t-on chez Barclays Bourse.

'Avec les craintes au sujet des marchés émergents, il n'est pas étonnant que les indices affichent pour l'heure un bilan hebdomadaire bien bas, d'autant plus que l'Europe ne donne pas non plus de signe encourageant', surenchérit l'équipe de Monex Capital.

En effet, les ventes au détail ont baissé de 2,5% en Allemagne au mois de décembre 2013 par rapport à novembre, là où les analystes attendaient au contraire une statistique stable, voire en très légère hausse.

Autre nouvelle inquiétante, le taux d'inflation annuel de la zone euro a diminué à 0,7% au mois de janvier contre 0,8% le mois précédent, selon une estimation rapide d'Eurostat qui fait donc planer le spectre de la déflation dans la région.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les revenus et les dépenses des ménages pour le mois de décembre, puis l'indice PMI de Chicago ainsi que l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.

Côté valeurs, BT Group s'adjuge 2,2% à 379 pence à Londres, salué pour l'annonce par l'opérateur télécoms britannique de ses résultats de troisième trimestre comptable, marqués notamment par un retour à la croissance de son chiffre d'affaires.

En tête à Paris, LVMH progresse de près de 6% à environ 130 euros, après la publication par le géant du luxe d'un chiffre d'affaires annuel en hausse de 4% à 29,1 milliards d'euros, sa croissance organique ayant atteint 8%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...