Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dégradation surprise en Allemagne du climat des affaires

Marché : Dégradation surprise en Allemagne du climat des affaires

Marché : Dégradation surprise en Allemagne du climat des affairesMarché : Dégradation surprise en Allemagne du climat des affaires

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - - Le sentiment des entreprises allemandes s'est dégradé contre toute attente en juillet, ce qui laisse entrevoir qu'elles s'inquiètent de l'évolution de la situation en Ukraine, en Irak et dans la bande de Gaza.

L'indice du climat des affaires de l'institut munichois Ifo, publié vendredi à partir d'un échantillon de quelque 7.000 entreprises, est ressorti à 108,0 en juillet contre 109,7 (chiffre confirmé) en juin. Il recule ainsi pour le troisième mois de suite.

Les analystes interrogés par Reuters l'attendaient à 109,4.

L'euro, stable avant la publication de l'indice Ifo, est reparti à la baisse face au dollar, à 1,3446 (-0,13%) dollar.

L'institut Ifo a dit que les tensions géopolitiques pesaient sur le climat des affaires.

En revanche, le moral des ménages allemands s'est, contre toute attente, encore amélioré à l'approche du mois d'août, les consommateurs de la première économie européenne ne s'étant jamais montrés aussi optimistes pour les perspectives économiques du pays depuis 1991.

Selon l'enquête mensuelle du cabinet d'études GfK, publiée vendredi, l'indice de confiance des consommateurs, censé mesurer les perspectives de la consommation le mois prochain, a atteint 9, du jamais vu depuis décembre 2006, après 8,9 pour juillet.

Les économistes avaient anticipé un niveau inchangé à 8,9.

Un indice supérieur à zéro signale une croissance de la consommation privée. GfK réalise une enquête auprès de 2.000 personnes environ pour compiler son indice.

"Malgré l'aggravation de la situation en Israël et en Ukraine, les consommateurs allemands continuent de se montrer extrêmement optimistes cet été", estime Rolf Buerkl, analyste chez GfK.

Il a ajouté que la destruction d'un avion de Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine - qui a fait 298 morts - il y a huit jours n'avait pas pu être prise en compte dans l'enquête.

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...