Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Début de semaine plombé par la géopolitique

Marché : Début de semaine plombé par la géopolitique

tradingsat

(CercleFinance.com) - La crainte d'une nouvelle escalade des tensions en Ukraine pèse lourdement sur le moral des investisseurs en ce début de semaine, éclipsant largement une donnée économique encourageante en provenance d'Allemagne.

Francfort recule de 1,7%, devant Zurich (-1,1%) et Londres (-1%), tandis que Paris et Amsterdam perdent 0,8%, Lisbonne 0,7%, Bruxelles 0,6%, Madrid 0,4% et Milan 0,3%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq cèdent 0,3% chacun.

'Des troubles en Ukraine orientale n'aident pas l'appétit pour le risque : on craint le même scénario qu'en Crimée, à savoir un mécontentement populaire suivi d'une arrivée des forces russes sous prétexte de protection', pointe Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG.

'A moins d'un règlement politique rapide, mais improbable, de la situation, l'Ukraine sera pendant encore longtemps un facteur d'inquiétudes pour les investisseurs', prévient de son côté Christopher Dembik, analyste financier chez Saxo Banque.

En outre, de nouveaux catalyseurs à la hausse doivent maintenant être trouvés pour les indices. 'Le principal consiste à passer d'une dynamique d'expansion des multiples de valorisation à la livraison de bons résultats d'entreprise', explique ainsi Société Générale.

C'est d'ailleurs cette semaine que démarre la saison des résultats aux Etats-Unis, avec la publication du fabricant d'aluminium Alcoa mardi soir, puis celles des banques JP Morgan et Wells Fargo vendredi.

La semaine sera aussi marquée par plusieurs données macroéconomiques, dont la production industrielle allemande qui s'est accrue de 0,4% en février, contre une hausse de 0,3% attendue en moyenne par les économistes.

'Ces chiffres peignent un tableau souriant de la croissance allemande au premier trimestre', commente Natixis, qui estime donc que le PIB devrait progresser à un rythme de 0,9% sur cette période en rythme séquentiel.

Côté valeurs, Bouygues plonge de 5,5% à 29,1 euros à Paris, sanctionné pour son échec sur le dossier SFR : Vivendi (+1% à 20,7 euros) va céder sa filiale de téléphonie mobile à Numericable, filiale d'Altice dont l'action bondit de 11% à 33,4 euros à Amsterdam.

Lafarge (+1% à 64,7 euros à Paris) et Holcim (+0,3% à 80,4 francs suisses à Zurich) montent aussi, salués pour l'annonce d'un projet de fusion entre égaux, projet dont la finalisation est attendue au premier semestre 2015.

SAP surperforme un peu la tendance à Francfort et ne cède que 1,1% à 58,5 euros, à la faveur de l'acquisition de Fieldglass, un spécialiste américain des systèmes de gestion des fournisseurs (VMS) en mode 'cloud'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...