Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Début de semaine dans la morosité

Marché : Début de semaine dans la morosité

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens commencent la semaine dans une certaine morosité, sur fond d'inquiétudes au sujet des discussions sur la dette grecque et de propos tenus par un 'faucon' (partisan d'une politique monétaire plus dure) de la Fed.

Francfort abandonne 1,3%, Paris 0,9%, Bruxelles 0,7%, Amsterdam 0,6%, Londres, Milan et Zurich perdent 0,3%, Lisbonne 0,2%, tandis que Madrid grappille moins de 0,1%. A New York vendredi, le Dow Jones a pris 0,9% et le Nasdaq 0,6%.

'L'attention revient vers la saga de la dette grecque', souligne Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct, alors qu'Alexis Tsipras et Angela Merkel doivent se rencontrer dans la journée à Berlin, puis tenir une conférence de presse.

'On s'inquiète que l'une des parties joue aux échecs et l'autre au poker, et si aucun terrain d'entente ne peut être trouvé cet après-midi, les opérateurs auront toutes les raisons de réagir par des ventes', estime le professionnel.

A ce sujet de préoccupation, viennent s'ajouter des propos du membre de la Fed James Bullard qui, à l'occasion d'une interview sur CNBC, a estimé qu'un relèvement de taux important serait d'autant plus nécessaire qu'on attendra longtemps.

Ces questions dominent d'autant mieux la séance qu'au calendrier des statistiques, seules sont attendues, cet après-midi, les ventes de logements anciens pour février aux Etats-Unis. Elles devraient ressortir en hausse vers 4,94 millions d'unités en rythme annualisé.

Les jours à venir devraient néanmoins se montrer plus denses au plan des statistiques, avec notamment des indices PMI et Ifo, ainsi que l'inflation, les commandes de biens durables et une estimation de la croissance pour le quatrième trimestre aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, Pirelli prend 1,1% à Milan, le cinquième producteur mondial de pneumatiques devant passer sous le contrôle du géant chinois China National Chemical (ChemChina) pour 7,1 milliards d'euros.

Rémy Cointreau gagne 2,4% et figure ainsi parmi les valeurs en tête à Paris, soutenue par Bryan Garnier qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' et sa valeur intrinsèque de 61 à 78 euros sur le titre du groupe de vins et spiritueux.

ABB surnage avec un gain de 0,4% à Zurich, à la faveur d'un contrat de plus de 160 millions de dollars pour équiper la centrale électrique de Kusile, en Afrique du Sud, qui sera la quatrième plus grosse du monde fonctionnant au charbon.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI