Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Début de mois sur une note de prudence

Marché : Début de mois sur une note de prudence

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes commencent ce mois de septembre sur une note de prudence : les opérateurs semblent hésiter à prendre des risques avant la réunion de la BCE dont l'issue en termes de politique monétaire demeure incertaine.

Zurich gagne 0,5%, Amsterdam et Lisbonne stagnent, mais Madrid cède 0,2%, Londres et Francfort 0,3%, Paris 0,4%, Milan et Bruxelles 0,6%. A New York vendredi soir, le Dow Jones a grappillé 0,1% et le Nasdaq a pris 0,5%.

'Dans l'attente cette semaine d'une réunion très importante de la BCE, le CAC40 peut temporiser', prévenait ce matin Barclays Bourse. 'Pour le moment, rien n'indique que Mario Draghi fera une annonce jeudi prochain'.

'Concernant la géopolitique, la Russie et l'Ukraine devraient continuer à occuper le devant de la scène cette semaine, en attendant un éventuel renforcement des sanctions de la part de l'Union européenne contre la Russie (réunion de l'Otan jeudi et vendredi)... ', ajoutait-il.

Pour l'heure, les opérateurs ont pris connaissance de l'indice PMI final Markit pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone qui se replie de 51,8 en juillet à 50,7 en août, un niveau en dessous de l'estimation flash (50,8) et le plus faible depuis juillet 2013.

Les données nationales signalent un ralentissement général de la reprise du secteur, notamment en Espagne et en Allemagne. Le secteur manufacturier français enregistre sa plus forte contraction depuis mai 2013, tandis que l'activité des fabricants stagne en Italie.

'Le ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier devrait venir conforter les arguments des analystes espérant l'annonce de mesures monétaires et de relance budgétaire supplémentaires', juge néanmoins Rob Dobson, senior economist à Markit.

Au Royaume Uni aussi le secteur manufacturier ralentit sensiblement son expansion, à en croire l'indice PMI du CIPS et de Markit qui passe de 54,8 en juillet (chiffre révisé de 55,4 en estimation initiale) à 52,5 en août, au plus bas depuis juin de l'année dernière.

Du côté des valeurs, Novartis caracole en tête à Zurich avec un gain de 3,3% à 85 francs suisses, le laboratoire ayant publié des résultats de phase III meilleurs que prévu sur le LCZ696, un traitement expérimental contre l'insuffisance cardiaque chronique.

Renault (-2,3% à 58,2 euros) essuie parmi les plus lourds dégagements du CAC40 à Paris, plombé par une contraction de 3,2% du marché automobile le mois dernier en France. Les modèles français ont vu leurs ventes reculer de 7,4%.

Heineken grappille 0,3% à 58,1 euros à Amsterdam, après un accord avec Crown en vue de lui céder sa filiale d'embouteillage mexicaine Empaque, supposant une plus-value de l'ordre de 300 millions de dollars pour le brasseur néerlandais.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...