Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dans le rouge avec la pause à New York

Marché : Dans le rouge avec la pause à New York

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bien orientées ce matin, les places européennes ont basculé dans le rouge cet après-midi, dans le sillage des marchés américains qui préfèrent reprendre leur souffle après de récents records sur les indices.

Lisbonne gagne 0,5%, mais Milan cède 0,1%, Madrid et Bruxelles 0,2%, Londres et Amsterdam 0,4%, Francfort, Paris et Zurich perdent 0,8%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq cèdent moins de 0,1%.

Pourtant, les marchés avaient bien résisté à des propos de plusieurs responsables de la Réserve fédérale, qui présageaient une réduction des rachats d'actifs par la banque centrale peut-être dès ce mois de décembre.

'Les marchés ont finalement intégré la possibilité d'un prochain ralentissement du QE de la Fed ; les investisseurs se réjouissent à présent de nouvelles perspectives économiques pour l'année 2014', estimait Saxo Banque.

Les Bourses européennes semblent toutefois pâtir de la vigueur de l'euro, qui atteint 1,378 dollar cet après-midi, une mauvaise nouvelle pour de nombreux poids lourds de la cote comme EADS (-2,2% à 49,4 euros à Paris).

Seule statistique attendue aux Etats-Unis, les stocks des grossistes américains ont augmenté de 1,4% au mois d'octobre par rapport à septembre, soit un rythme quatre fois plus fort que prévu par le consensus, après une hausse de 0,5% entre août et septembre.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que le Royaume Uni a vu son déficit commercial rester stable en octobre, tandis que sa production industrielle a augmenté de 3,2% sur un an, sa plus forte progression depuis janvier 2011.

Sur le plan des valeurs, TUI Travel dévisse de 2,7% à 374 pence à Londres, à la suite de la présentation par le voyagiste de ses résultats préliminaires au titre de 2012-2013, d'où ressort pourtant un profit opérationnel sous-jacent à un niveau record.

Fresnillo progresse de 1,6% à 754 pence, bien que le premier mineur d'argent primaire au monde ait ajusté ses prévisions de production pour 2013, en raison de différends avec les communautés agricoles voisines de certaines de ses mines, au Mexique.

A Paris, Vivendi conserve son équilibre à 17,6 euros et surperforme ainsi le CAC40, aidé par Deutsche Bank qui relève sa recommandation de 'conserver' à 'achat' avec un objectif de cours porté de 18,5 à 22 euros.

A l'inverse, Sodexo recule de 1,7% à 71,3 euros, affecté par une note de Bryan Garnier qui dégrade sa recommandation de 'achat' à 'neutre', malgré une valeur intrinsèque rehaussée de 75 à 77 euros, objectif qui n'offre qu'un potentiel de hausse limité sur le titre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...