Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Dans le rouge après un mauvais indicateur chinois

Marché : Dans le rouge après un mauvais indicateur chinois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un mauvais indicateur chinois plombe les marchés actions européens ce mardi.

Vers 11h50, le Footsie 100 lâche 0,9%, tandis que le BEL 20(Bruxelles) et le Dax cèdent tous deux 1,2%. Le Footsie MIB (Milan), l'Ibex 35 (Madrid) et le CAC 40, eux, se replient de respectivement 1,1, 1,5 et 1,7%. Le SMI (Zürich) limite davantage ses pertes, reculant quant à lui de 0,6%.

Les chiffres du commerce extérieur chinois ont apporté aux investisseurs des raisons suppleméntaires de s'inquiéter de la santé de la première des économies émergentes.

'La balance commerciale chinoise a progressé contre toute attente grâce à un recul notable des importations, mais le consensus y voit une nouvelle confirmation que la croissance ralentit en Chine', décrypte Nour Al-Hammoury, stratège chez ADS Securities.

Parmi les autres données macroéconomiques du jour, le sentiment des investisseurs et des analystes financiers en Allemagne s'est dégradé plus que prévu ce mois-ci, d'après l'indice ZEW qui a chuté de 10,2 points à 1,9. Les économistes l'attendaient en effet à 6,6 points.

Pénalisé par la faiblesse des prix de l'énergie, l'indice des prix à la consommation en Allemagne a pour sa part stagné en comparaison annuelle en septembre, selon l'Office fédéral des statistiques qui confirme ainsi son estimation préliminaire. Il faut remonter à janvier 2015 (-0,3%) pour retrouver un taux plus bas.

Toujours outre-Rhin, le titre SAP grimpe de 4,9% sur le Dax, dont il signe la plus forte progression, après la présentation de résultats préliminaires meilleurs que prévu au titre de son troisième trimestre, marqués notamment par un fort développement de ses activités dans le cloud (informatique en nuage).

A Londres, l'action SABMiller bondit pour sa part de 9% et domine le Footsie 100. Le brasseur va recommander la dernière offre de rachat formulée par AB InBev (+1,4%) à 44 livres par action, soit une opération à plus de 100 milliards de dollars. Les opérateurs parient sur les copieuses synergies issues de ce méga-rapprochement.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...