Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dans l'expectative du rapport du DoL

Marché : Dans l'expectative du rapport du DoL

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens s'inscrivent majoritairement en retrait ce matin, à l'image du DAX de Francfort (-0,4%) et du FTSE de Londres (-0,5%), la prudence dominant à quelques heures du rapport du Département du Travail (DoL) américain pour le mois d'avril.

'Les chiffres de l'emploi sont l'indicateur clef de la semaine', estime en effet Aurel BGC, pour qui 'il est certain qu'un net ralentissement des créations d'emplois remettrait en cause le potentiel de rebond de l'économie à court terme'.

Les économistes s'attendent en moyenne à l'annonce de 200.000 créations de postes non agricoles au titre du mois dernier, assorties d'un taux de chômage en baisse de 0,1 point à 4,9% de la population active.

L'enquête du cabinet ADP, publiée mercredi dernier, peut toutefois laisser craindre des chiffres plus décevants : seules 156.000 créations de postes ont été recensées dans le secteur privé en avril, contre 196.000 attendues.

'La plupart des indicateurs avancés disponibles suggèrent que les créations de postes devraient demeurer solides en avril', estime cependant Natixis, qui pointe l'amélioration des composantes emplois des derniers indices ISM.

En attendant, le CAC40 parisien s'affaisse de 0,7%, plombé notamment par Total (-1,1%) et le groupe parapétrolier Technip (-1,3%) sur fond d'un cours de l'or noir en berne aux environs de 44 dollars le baril WTI.

La baisse de l'indice parisien est toutefois emmenée par ArcelorMittal (-4,4%), après que le groupe ait essuyé une perte nette de 0,4 milliard de dollars au titre de son premier trimestre, affecté par l'effet différé des faibles prix de l'acier.

Le sidérurgiste fait également figure de lanterne rouge sur l'indice AEX d'Amsterdam (-0,6%), qui pâtit en outre, lui aussi, de la faiblesse des cours du pétrole via Shell (-1,9%) et SBM Offshore (-1,5%).

Le Bel20 de Bruxelles se maintient par contre à son équilibre, tiré notamment par le métallurgiste Bekaert (+1,4%), le laboratoire pharmaceutique UCB (+1%) et l'établissement bancaire KBC (+0,9%).

Le PSI de Lisbonne aussi reste atone, bien que les investisseurs sanctionnent un creusement de pertes chez le conglomérat Sonae Capital (-3,6%) et ne réagissent guère aux trimestriels en hausse du producteur de pulpe de bois Altri (-0,3%).

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI