Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dans l'expectative des ventes de détail

Marché : Dans l'expectative des ventes de détail

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent majoritairement non loin de leurs équilibres, affichant une certaine prudence à l'approche d'une salve de données américaines en tout début d'après-midi, en particulier les ventes de détail.

Londres gagne 0,7%, devant Amsterdam (+0,4%) et Lisbonne (+0,2%), tandis que Bruxelles, Madrid, Milan, Zurich et Paris marquent le pas, et que Francfort cède 0,2%. A New York la veille, le Dow Jones et le Nasdaq ont cédé 0,2%.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs seront donc attentifs aux ventes de détail et aux prix à l'importation pour le mois de février, aux inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis aux stocks des entreprises de janvier.

'Toute faiblesse des ventes de détail pourrait laisser les analystes s'interroger sur le moment de la prochaine hausse de taux de la Fed, et pousser les actions à la hausse des deux côtés de l'Atlantique', indique un analyste marchés chez Trustnet Direct.

'La dette grecque fait néanmoins figure de principale question géopolitique et tout progrès dans les discussions sur les réformes entre Athènes et ses créanciers internationaux serait suivi de près', ajoute le professionnel des marchés.

En attendant, les opérateurs ont pris connaissance de plusieurs chiffres d'inflation dans la zone euro en février : en données harmonisées et en rythme annuel, les prix à la consommation ont baissé de 0,1% en Allemagne, de 0,3% en France et de 1,2% en Espagne.

De son côté, le Royaume Uni a vu son déficit commercial se réduire à 0,6 milliard de livres sterling en janvier, contre 2,1 milliards au mois précédent (chiffre révisé d'une estimation initiale qui était de 2,9 milliards).

Sur le plan des valeurs, Lufthansa recule de 2,7% à Francfort, après la présentation par la compagnie arienne de ses objectifs pour 2015, à l'occasion de la publication de ses comptes annuels 2014 qui confirment ses estimations préliminaires.

Hugo Boss (-3,9%) aussi se trouve délaissé par les investisseurs, la maison allemande de vêtements haut de gamme ayant annoncé un dividende par action décevant, lors de la publication officielle de ses comptes 2014 et de ses objectifs 2015.

Volkswagen cède 1,2% et sous-performe le DAX, alors que le premier constructeur automobile européen a pourtant revendiqué de nouveaux records de livraisons, de revenus et de bénéfices sur l'année écoulée.

A Milan, Generali perd 2,8%, même si l'assureur italien a proposé un dividende en hausse, après avoir enregistré des résultats 2014 solides en dépit d'un environnement de marché jugé difficile et 'sans précédent'.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI