Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Correction malgré des indices PMI encourageants

Marché : Correction malgré des indices PMI encourageants

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré des indices PMI encourageants publiés dans la matinée, les investisseurs européens optent pour des prises de bénéfices après la séance faste de mardi, alors que la Grèce demeure au centre des préoccupations.

Athènes perd ainsi 1,6%, Lisbonne 1%, Amsterdam 0,8%, Londres 0,6%, Francfort et Paris 0,5%, Milan et Bruxelles 0,4%, tandis que Madrid fait du surplace et que Zurich prend 1,3%. A New York, le Dow Jones a pris près de 1,8% et le Nasdaq 1,1%.

'La Banque Centrale Européenne doit se réunir aujourd'hui pour décider si son programme d'octroi de liquidités d'urgence (ELA) au système bancaire grec est maintenu', souligne un gérant de Barclays Bourse.

Si ce dernier croit à une issue favorable des négociations entre la Grèce et ses partenaires, il prévient que sans liquidités pour se refinancer, les banques grecques risqueraient la faillite obligeant la Grèce à sortir de l'euro.

'Cette situation risquerait alors de provoquer une crise de confiance en Europe car le principe d'irréversibilité de l'euro éclaterait. Sans compter l'impact politique que cela pourrait engendrer avec notamment la montée des partis anti-européens...', ajoute-t-il.

Les marchés ne montrent sans réaction à l'indice PMI final Markit composite dans l'Eurozone qui se redresse à 52,6 en janvier, par rapport à son estimation flash de 52,2 (et 51,4 en décembre), signalant donc une croissance accélérée de la région.

L'activité globale augmente dans trois des quatre principales économies de la région - l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne -, tandis que la contraction française se poursuit pour le neuvième mois de suite.

'Parmi les menaces qui continuent toutefois de peser sur l'économie de la zone euro, figurent les risques d'aggravation de la crise grecque et les tensions politiques avec la Russie', prévient cependant Chris Williamson, chief economist à Markit.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé - deux jours avant le rapport officiel du Département du Travail -, puis de l'indice ISM des services et des stocks hebdomadaires de pétrole.

L'action BBVA prend 4%, surclassant l'Ibex 35 de Madrid, salué pour l'annonce d'une hausse de 86,3% du résultat net part du groupe de la banque en 2014, sans tenir compte des plus-values de cessions par nature exceptionnelles enregistrées en 2013.

Hugo Boss s'affaisse de 2,2% à Francfort, après la présentation par le fournisseur de vêtements haut de gamme de performances décevantes au titre de son quatrième trimestre, marqué en particulier par un ralentissement de la croissance des ventes.

LVMH progresse de près de 5% et signe la plus forte hausse du CAC 40 à Paris, après un résultat opérationnel en baisse en 2014, mais qui s'est accompagné d'une performance meilleure que prévu de sa marque de luxe phare Louis Vuitton.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...