Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Correction avant l'inflation US et Goldman Sachs

Marché : Correction avant l'inflation US et Goldman Sachs

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans l'attente des chiffres de l'inflation américaine et les résultats de Goldman Sachs, la plupart des indices européens se tassent légèrement ce jeudi, faisant l'objet de prises de bénéfices au lendemain d'une séance particulièrement faste.

Bruxelles et Lisbonne gagnent 0,4% et Zurich 0,1%, mais Londres et Francfort cèdent 0,1%, Milan, Madrid et Amsterdam 0,2%, et Paris 0,3%. A New York, le Dow Jones a pris 0,6% et le Nasdaq près de 0,8% la veille.

'Les Bourses européennes avaient flambé hier grâce à différentes bonnes nouvelles de sociétés et aux prévisions de la Banque mondiale. En effet, pour la toute première fois en près de trois ans, elle a revu ses prévisions de croissances à la hausse', rappelle Saxo Banque.

Au chapitre des données américaines, les investisseurs attendent ce jeudi l'indice des prix à la consommation pour décembre et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis l'indice de la Fed de Philadelphie.

'L'inflation devrait rester faible, sans pour autant traduire une faiblesse de l'économie américaine, comme le craignent quelques membres du FOMC, mais plus un faible 'pricing power' des entreprises', estime-t-on chez Aurel BGC.

La série des résultats de banques américaines doit en outre se poursuivre cet après-midi avec Goldman Sachs et Citigroup, tandis que les performances d'American Express seront connues après la clôture à Wall Street.

En attendant, Ahold fait figure de lanterne rouge à Amsterdam avec un recul de 3,1% à 12,7 euros, après la présentation par le distributeur néerlandais de ventes en baisse de 4,2% sur le quatrième trimestre 2013, grevées par les activités aux Etats-Unis.

En queue du CAC40 parisien avec une baisse de 2,7% à 27,5 euros, Carrefour pâtit de l'annonce d'un chiffre d'affaires en croissance organique de 3,2% sur les trois derniers mois de 2013, une performance inférieure aux attentes.

Richemont dérape de 2,1% à 86,9 francs suisses et constitue l'une des plus fortes baisses du SMI: la maison de luxe a affiché des ventes trimestrielles jugées décevantes par les analystes et marquées par un recul en Chine continentale.

En revanche, Adecco s'adjuge 1,5% à 74,3 euros à Zurich, profitant d'un relèvement de recommandation chez HSBC de 'neutre' à 'surpondérer', dans le cadre d'une note sur les acteurs européens des ressources humaines.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI