Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Coronavirus : Le vaccin d'AstraZeneca pourrait être approuvé par l'OMS mi-février

mercredi 10 février 2021 à 18h45
Marché : Coronavirus: Le vaccin d'AstraZeneca pourrait être approuvé par l'OMS mi-février

par Stephanie Nebehay, Kate Kelland et John Miller

GENEVE (Reuters) - Le vaccin contre le coronavirus développé par AstraZeneca avec l'université d'Oxford se trouve dans son ultime phase d'examen et pourrait être approuvé pour une utilisation en urgence mi-février par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé mercredi l'agence onusienne.

Des représentants de l'OMS ont recommandé lors d'un point de presse l'utilisation à grande échelle du vaccin d'AstraZeneca, soulignant que les bénéfices de celui-ci l'emportaient sur les risques, même dans les pays où le variant sud-africain du virus pourrait réduire l'efficacité du vaccin.

"Nous espérons que cela sera très bientôt suivi par l'ajout de ce produit à la liste des utilisations en urgence", a déclaré la directrice scientifique de l'OMS, Soumya Swaminathan, devant les journalistes.

Dans des recommandations préliminaires sur le vaccin, un panel d'experts de l'OMS a déclaré que le vaccin d'AstraZeneca devait être administré en deux doses, avec un intervalle de 8 à 12 semaines entre la première et la seconde dose, et qu'il devait aussi être utilisé pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Même dans les pays comme l'Afrique du Sud, où des questions ont été soulevées sur l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca face au nouveau variant du coronavirus, "il n'y a aucune raison de ne pas recommander son utilisation", a déclaré le président du groupe de conseil stratégique d'experts sur la vaccination (SAGE).

"Nous avons effectué une recommandation que, même s'il y a une diminution de la possibilité que ce vaccin ait un plein impact dans ses capacités de protection, spécialement contre des formes graves de la maladie, il n'y a pas de raison de ne pas recommander son utilisation même dans les pays où le variant (sud-africain) circule", a ajouté Alejandro Cravioto lors du point de presse.

L'Afrique du Sud a décidé cette semaine de suspendre le déploiement du vaccin d'AstraZeneca après que les données d'un essai à petite échelle ont montré que le vaccin ne protégeait pas contre les formes modérées de la maladie provoquée par le variant désormais majoritaire dans le pays.

L'OMS a déclaré que les éléments préliminaires "soulignaient l'urgente nécessité d'une approche coordonnée pour la surveillance et l'évaluation des variants" et l'impact de ceux-ci sur l'efficacité des vaccins.

"L'OMS va continuer de surveiller la situation" et de mettre à jour ses recommandations quand des données supplémentaires seront disponibles, a indiqué l'agence.

(version française Jean Terzian, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +16.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat