Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Consolide en l'absence de catalyseur

Marché : Consolide en l'absence de catalyseur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes font l'objet de consolidation, manquant toujours de catalyseurs dans l'attente de la réunion de la Banque centrale européenne de début juin qui pourrait annoncer des mesures de soutien.

Lisbonne grignote 0,2% et Zurich 0,1%, mais Bruxelles stagne, Madrid cède 0,1%, Francfort et Milan 0,2%, Amsterdam 0,3%, Paris 0,4% et Londres 0,5%. Pourtant, Wall Street a grappillé 0,1% la veille et Tokyo a pris 0,5% ce matin.

'Il ne semble pas y avoir de vrai changement dans le moral des investisseurs et la physionomie de la séance fait davantage penser à une chasse aux bonnes affaires', estime Stan Shamu, stratège de marchés chez IG, au vu du rebond des places asiatiques.

'La Bourse de Paris manque de catalyseurs et, au regard de la semaine pauvre en indicateurs macroéconomiques, elle ne devrait pas trouver son salut avant la réunion de la BCE prévue le 5 juin prochain', estime Christopher Dembik, analyste financier chez Saxo Banque.

'Le marché a déjà intégré en partie dans les prix la possibilité de nouvelles mesures, notamment un taux de dépôt négatif et une baisse du taux directeur, mais attend maintenant une confirmation', poursuit-il.

Selon le professionnel, le marché surveillera également de près la possibilité de mettre en place dans les prochains mois un dispositif plus étoffé reposant sur un programme d'assouplissement quantitatif (QE).

Seul indicateur notable paru ce matin, le taux d'inflation a accéléré à un rythme annuel de 1,8% au Royaume Uni en avril, contre 1,6% en mars. En rythme séquentiel, l'indice des prix a augmenté de 0,4% le mois dernier, après une progression de 0,2%.

Aucune donnée économique n'est prévue cet après-midi aux Etats-Unis, mais les opérateurs devraient se montrer attentifs aux trimestriels de Home Depot, de nature à donner une idée de la santé du secteur de la construction résidentielle.

En attendant, Vodafone chute de 4,3% à moins de 210 pence à Londres, dans le sillage de bénéfices annuels sous-jacents pénalisés par des conditions difficiles sur les marchés européens de l'opérateur de télécommunications.

Marks & Spencer perd de son côté 2,8% à moins de 440 pence, à la suite de la présentation de résultats annuels marqués par des contreperformances dans les activités de marchandise générale (vêtements et équipements domestiques).

A Zurich, Crédit Suisse avance de 0,8% à 26,3 francs suisses, après un accord pour mettre fin aux poursuites 'transfrontalières' de la part de toute une série d'autorités judiciaires et administratives américaines via un 'plaider coupable'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...