Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Commerzbank optimiste sur ses ratios

Marché : Commerzbank optimiste sur ses ratios

Marché : Commerzbank prévoit d'augmenter ses provisions en 2013Marché : Commerzbank prévoit d'augmenter ses provisions en 2013

par Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a annoncé vendredi qu'elle augmenterait légèrement ses provisions pour créances douteuses en 2013 compte tenu de la détérioration de la conjoncture économique, mais la deuxième banque allemande s'estime en mesure d'améliorer ses ratios de fonds propres dès cette année.

Le président du directoire Martin Blessing a déclaré aux investisseurs que les ratios de fonds propres devraient s'améliorer en 2013 et les années suivantes, même s'il a insisté sur le fait que l'année en cours ne serait pas facile.

"Cela va dans le bon sens", souligne un trader actions européennes d'une banque suisse.

A 13h20 GMT, effaçant ses pertes initiales après ces propos, l'action s'échangeait à 1,515 euro, affichant une hausse de 2,8% alors que l'indice des bancaires en Europe cédait 0,18% et l'indice Dax 0,02%.

"En 2012, nous avons rempli les pré-requis pour la consolidation de la banque. Les premières mesures produisent leurs effets mais une chose est claire, il reste beaucoup de chemin à faire", a déclaré Martin Blessing.

Commerzbank a indiqué que son ratio de fonds propres durs aux normes de Bâle III s'inscrivait à 7,6% à fin décembre, sous le seuil des 9% à atteindre d'ici 2019.

Commerzbank avait publié début février une perte nette beaucoup plus lourde que prévu - de 720 millions d'euros - au titre du quatrième trimestre 2012.

Son bénéfice net annuel est ressorti à 6,0 millions d'euros, contre 638 millions d'euros un an auparavant. Les provisions pour créances douteuses ont grimpé à 1,7 milliard d'euros contre 1,4 milliard un an auparavant.

La banque, qui a fait l'objet d'un plan de sauvetage de 18 milliards d'euros au plus fort de la crise, avait averti qu'elle passerait de nouvelles charges exceptionnelles dans ses comptes.

Elle prévoit de passer sur son premier trimestre des charges de restructuration d'environ 500 millions d'euros au premier trimestre liées à son plan de suppression de 4.000 à 6.000 emplois d'ici 2016.

Selon des chiffres provisoires publiés jeudi, l'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre 2012, la plus forte baisse d'activité depuis la crise financière en raison du recul marqué des exportations.

La plupart des économistes s'attendent toutefois à une timide reprise de la croissance allemande au premier trimestre.

Commerzbank a dit s'attendre à ce que le climat d'incertitude s'améliore et se traduise par un réveil de l'économie allemande dès le début de l'année, et n'a pas exclu une forte croissance en 2014.

La banque n'a pas donné de perspectives précises en ce qui concerne ses résultats 2013. En novembre, elle avait abaissé son objectif 2016 de rentabilité des fonds propres (RoE) à environ 8% au niveau du groupe, en dessous des coûts moyens des capitaux propres dans le secteur, qui sont à 10-12%.

Son directeur financier Stephan Engels a indiqué que la banque pourrait encore une fois faire l'impasse sur le dividende au titre de l'exercice 2013, prévoyant que l'année en cours ne sera pas meilleure que 2012 pour son coeur de métier.

Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI