Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Commence le 2e trimestre dans l'optimisme

Marché : Commence le 2e trimestre dans l'optimisme

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes commencent le deuxième trimestre avec optimisme, les espoirs d'une affirmation de la reprise sur le vieux continent se trouvant confortés par des indices PMI de bonne facture publiés ce matin.

Paris et Bruxelles s'adjugent ainsi 1,1%, Londres et Lisbonne 0,8%, Madrid 0,7%, Francfort et Milan 0,6%, Amsterdam 0,5% et Zurich 0,3%. A New York la veille, le Dow Jones a perdu 1,1% et le Nasdaq 0,9%.

L'indice PMI final Markit pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone se redresse de 51,0 en février à 52,2 en mars, s'inscrivant au-dessus de sa dernière estimation flash (51,9) et s'établissant en outre à son plus haut niveau depuis 10 mois.

'Les fabricants bénéficient de la dépréciation de l'euro qui a pour conséquence de stimuler la compétitivité sur les marchés à l'export et de majorer les prix des produits importés concurrents sur les marchés intérieurs', explique Chris Williamson, chief economist à Markit.

La croissance du secteur manufacturier accélère aussi au Royaume-Uni en mars, d'après l'indice PMI Markit/CIPS qui passe de 54 à 54,4 en mars. Au-dessus des 50 pour le 24e mois consécutif, il atteint un plus haut de huit mois.

'Les banques européennes ont largement participé au dernier TLTRO en demandant beaucoup plus de liquidités que ce qui était prévu pour répondre à l'augmentation de la demande de crédits des ménages et des entreprises', se réjouit en outre Barclays Bourse.

'Pour le moment, c'est surtout l'effet flux lié au différentiel de politique monétaire entre les Etats-Unis et l'Europe qui joue en faveur des actions européennes', poursuit-il, considérant que 'le flux restera durablement positif pour les actions européennes'.

L'après-midi s'annonce chargée aux Etats-Unis avec l'enquête ADP sur l'emploi privé, les indices PMI et ISM manufacturiers, les dépenses de construction en février et les stocks hebdomadaires de pétrole.

Dans le bas du SBF120 parisien, Neopost lâche 6,2% après l'annonce, par le fabricant d'équipements pour salles de courrier, d'une croissance organique proche de zéro et d'une marge opérationnelle en retrait à 22% pour son exercice 2014/2015.

Barry Callebaut s'adjuge 8,5% à Zurich, le fabricant de chocolat ayant enregistré un bénéfice net en progression de 16,3% en monnaies locales au terme de son premier semestre comptable et affiché un certain optimisme pour la suite.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...