Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme relatif sur les changes avant la Fed

Marché : Calme relatif sur les changes avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un certain attentisme était toujours de mise sur le marché des devises mardi midi, alors que la Fed puis la BCE réuniront ces prochains jours leurs comités de politiques monétaires respectifs. Ce midi, la monnaie unique européenne se tasse ainsi de 0,18% à 1,3071 dollar l'euro.

Le recul de l'euro est un peu plus marqué contre le yen (- 0,78% à 127,36 yens l'euro), le franc suisse (- 0,27% à 1,2238 franc l'euro) ou encore contre la livre sterling (- 0,20% à 0,8434).

Un peu plus de deux mois après le scrutin législatif, en Italie, les investisseurs ont salué la formation d'un gouvernement de coalition dirigé par Enrico Letta (centre gauche).

De surcroît, la tonalité des premières déclarations de M. Lotta semble 'pro-croissance' : 'l'Italie se meurt par la faute de la seule austérité. Les politiques en faveur de la relance ne peuvent plus attendre', a-t-il déclaré. Reste à passer des paroles aux actes alors que son gouvernement, approuvé hier par la chambre basse du parlement avant que la chambre haute ne se prononce ce jour, fait la part belle au Peuple de la liberté (droite), le parti de Silvio Berlusconi. Les risques de gouvernance n'ont donc pas disparu en Italie.

Du côté statistique, ce matin, en Europe, les opérateurs ont notamment pris connaissance d'une série de chiffres peu engageants pour la zone euro. En zone euro, l'inflation s'est établie à 1,2% en première estimation, après 1,7% en mars. Toujours dans l'union monétaire européenne, le taux de chômage a progressé de 12 à 12,1% de la population active de février à mars.

En outre, en Allemagne, le nombre de chômeurs a augmenté de 4.000 au mois d'avril 2013 en rythme séquentiel, selon des données corrigées de variations saisonnières. 'Cette légère hausse semble pouvoir être reliée à un hiver inhabituellement long cette année', estime-t-on chez Natixis.

Et enfin, le PIB de l'Espagne s'est contracté de 0,5% en termes réels, au premier trimestre 2013 par rapport au quatrième de 2012. En comparaison annuelle, l'économie espagnole a diminué de 2% sur les trois premiers mois de 2013.

Mais l'actualité dominante de la semaine sera probablement le fait des banques centrales : ainsi, la Réserve fédérale américaine entamera aujourd'hui un comité de politique monétaire (le fameux FOMC) d'une durée de deux jours, qui se terminera donc demain mercredi 1er mai.

Le lendemain, la BCE réunira jeudi son conseil des gouverneurs, ce qui débouchera comme à l'accoutumée sur une conférence de presse en début d'après-midi.

Les cambistes de Société Générale estimaient ce matin que ''ni la Fed ni la BCE n'ont à s'inquiéter de l'inflation, et les inquiétudes quant à la fin du QE (les rachats d'actifs massifs de la Fed, ndlr) ont reflué. En fait, le marché s'attend à l'annonce de davantage d'assouplissement monétaire cette semaine, BCE en tête'.

'Les anticipations sont fortes que la BCE mette en place un nouveau programme de soutien aux banques alors que le débat sur l'assouplissement des mesures d'austérité se confirme en Europe. La Fed devrait aussi laisser inchangé le montant de ses achats mensuels mercredi soir', commentaient ce matin les analystes d'Aurel BGC.

Cet après-midi depuis les Etats-Unis, les cambistes prendront connaissance de l'indice PMI de Chicago, puis de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board qui est attendu en hausse à 60,8 pour le mois d'avril, contre 59,7 précédemment.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI