Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme plat sur les devises en ce Black Friday

Marché : Calme plat sur les devises en ce Black Friday

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans un marché des changes sans relief en ce jour de Black Friday outre-Atlantique, la monnaie unique européenne semble toutefois confirmer la reprise des 1,36 dollar intervenue - de justesse - hier à la clôture. A cette heure, l'euro grappille encore 0,07% contre le billet vert à 1,3612 dollar, le plus haut de séance se situant au-dessus de celui de la veille, à 1,3622.

L'euro varie dans des proportions semblables contre le yen (+ 0,08% à 139,27), le sterling (+ 0,06% à 0,8331) mais cède en revanche 0,13% face au franc suisse à 1,2304 franc l'euro.

“Les opérateurs de marché américains font le pont, le marché est calme”, commentent ce matin les cambistes de FXCM. La tendance restera probablement faible aujourd'hui : les marchés américains ne réouvriront leurs portes que pour la matinée.

Chez Société Générale ce matin, les cambistes étaient plutôt positifs quand au ventes de ce Black Friday aux Etats-Unis, qui traditionnellement marque le 'coup d'envoi' des achats de Noël - même si son importance s'est relativisée. “La progression des salaires est désormais supérieure à l'inflation et la croissance réelle des revenus est donc de retour', indiquent les spécialistes.

Selon eux, si les nouvelles provenant des premières dépenses de Noël sont positives, la courbe des taux longs américains devrait se pentifier et le dollar pourrait gagner du terrain contre les dollars canadien et australien, et contre le yen.

De son côté, l'euro est soutenu par les positions prises cette nuit par l'agence de notation crédit américaine Standard & Poor's : certes, les Pays-Bas ont à leur tour perdu leur 'AAA'. Mais les pays d'Europe du Sud, qui avaient tant inquiété au plus fort de la crise de la zone euro, inspirent davantage confiance : la perspective de la note de l'Espagne n'est plus négative mais stable, et la note de Chypre a été relevée d'un cran.

'La position extérieure de l'Espagne s'améliore grâce à la reprise graduelle de la croissance'; qui indique quant à Chypre : 'le risque immédiat pesant sur les programmes (d'ajustement budgétaires) chypriotes et, de ce fait, sur la capacité de l'Etat à assurer le service de sa dette, semble avoir reculé'.

Attention cependant au dernier mois de l'année qui s'annonce, prévient l'analyste Vicent Ganne chez FXCM : “nous allons entrer dans le mois de décembre, un mois riche en indicateurs macroéconomiques qui vont directement influencer les perspectives de la politique monétaire menée aux Etats-Unis et au sein de la zone euro.”

Par exemple, la prochaine réunion de la BCE est attendue jeudi prochain, le 5 décembre.

Du côté américain, lles créations de postes du mois de novembre sont attendues vendredi prochain. Le consensus actuellement disponible est prudent, avec 185.000 créations de postes non-agricoles anticipées, contre 204.000 en octobre et 163.000 en septembre. Enfin, le dernier FOMC de l'année, c'est-à-dire le comité de politique monétaire de la Fed, se tiendra les 17 et 18 décembre.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI