Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme plat sur les devises avant Draghi

Marché : Calme plat sur les devises avant Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des devises mardi midi, la monnaie unique européenne retenait son souffle contre la plupart de ses contreparties avant une réunion plus attendue que les autres de la BCE ce jeudi. Pour l'heure mardi midi, l'euro reste donc sans grande tendance contre le dollar (+ 0,06% à 1,3607), le yen (+ 0,05% à 0,8123), le sterling (+ 0,11% à 139,39) et le franc suisse (0% à 1,2219).

'Ce début de semaine est particulièrement calme sur les marchés financiers. Et pour cause : les opérateurs boursiers attendent avec impatience la conférence de presse de Mario Draghi, ce jeudi', rappelle-t-on chez XTB France ce matin.

Selon Saxo Banque, l'enjeu de la réunion de jeudi est clair pour Mario Draghi : il va falloir rassurer suffisamment le marché pour pouvoir passer l'été sans encombre. 'Il fait consensus que le taux de refinancement va être baissé et qu'un taux de dépôt négatif va être mis en place.'

En revanche, 'il paraît exclu que d'autres mesures soient annoncées dans l'immédiat (troisième opération de LTRO, fin de la stérilisation du programme SMP, QE à l'européenne)', estime le courtier.

Ce dernier point ne fait cependant pas l'unanimité : 'le plus probable reste, a minima, une baisse des (trois) taux directeurs de 0,25% à 0,10% ce jeudi. De plus en plus d'acteurs économiques tablent également sur un Quantitative Easing à l'européenne, à l'image de ce que font les banques centrales américaine, japonaise et britannique', indique XTB France.

Nombreux sont effectivement les opérateurs, comme les cambistes de Société Générale, qui misent sur des LTRO (opérations refinancement bancaires) ciblés sur les PME, voire un QE à l'européenne.

Deux données très attendues viennent de paraître dans la zone euro. Ainsi, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 11,7% en avril 2014, en recul par rapport au taux de 11,8% enregistré en mars, d'après Eurostat.

Surtout, le taux d'inflation annuel de la zone euro est pour sa part estimé à 0,5% en mai 2014, en baisse par rapport au mois d'avril où il était de 0,7%.

Ainsi, l'indice des prix à la consommation s'éloigne de plus en plus de l'objectif de la BCE (vers mais sous 2%), alors que les craintes de déflation restent présentes dans l'esprit des investisseurs et que les risques liées à une inflation trop faible ont souvent été pointés par les officiels de la BCE ces dernières semaines.

Selon RTFX, ce chiffre renforce (la perspective) d'une de la BCE jeudi.

A 16h00, aux Etats-Unis, paraîtront les commandes à l'industrie pour avril, pour lesquelles le consensus vise une progression de 0,5%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI