Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Calme plat pour les Bourses européennes en l'absence de catalyseurs

mercredi 22 mai 2019 à 10h14
Marché : Calme plat pour les Bourses européennes en l'absence de catalyseurs

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent dans le calme mercredi dans les premiers échanges en l'absence d'information dans le dossier commercial entre les Etats-Unis et la Chine, le principal sujet de crispation des marchés au vu des risques qu'il fait peser sur la croissance mondiale.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,14% à 5.378,11 points vers 7h55 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,02% mais à Londres, le FTSE gagne 0,41% soutenu par la faiblesse de la livre sterling.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,12%, le Stoxx 600 cède 0,02% et le FTSEurofirst 300 cède 0,09%.

"Certains continueront à s'accrocher aux espoirs d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine lors du prochain sommet du G20 fin juin, mais le conflit semble interminable et son impact potentiellement négatif sur plusieurs économies reste préoccupant", a commenté Masahiro Ichikawa chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management.

La prudence sur le dossier du commerce est par ailleurs alimentée par un article du New York Times selon lequel Washington envisage de placer le groupe de vidéo-surveillance Hikvision sur une liste noire restreignant ses capacités à se fournir auprès de sociétés américaines.

L'agenda est peu garni en indicateurs, hormis au Royaume-Uni. Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), doit prononcer un discours à Francfort mais le principal rendez-vous de la journée interviendra après la clôture des marchés européens avec la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, à 18h00 GMT.

"Le marché continue d'anticiper une baisse probable des taux (aux Etats-Unis) si l'économie ne redémarre pas cette année", a déclaré Alfonso Esparza chez OANDA. "La Fed a un discours contradictoire car elle reste positive sur l'économie tout en montrant des dispositions à être accommodante sur les vents contraires et leur impact sur la croissance économique. Ses membres se situent de part et d'autre de l'équation, avec une majorité au centre".

VALEURS

Aux valeurs, Marks & Spencer chute de 4,72% après la baisse de son bénéfice annuel et la contraction de ses ventes trimestrielles comparables dans l'alimentation comme dans l'habillement.

En Allemagne, Dialog Semiconductor cède 3,52% après un abaissement de conseil de Bankhaus Lampe. Wirecard (+3%) signe la plus forte progression du Dax après l'annonce d'un partenariat avec un groupe indien.

Peu de valeurs françaises se distinguent dans les premiers échanges. On peut noter la progression de Carmat, en hausse de 3,64%, après avoir annoncé la reprise de la production des prothèses de coeur artificiel total pour l'étude PIVOT.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a grappillé 0,05%, effaçant ses gains de la séance en raison de la prudence des investisseurs sur le dossier du commerce entre les Etats-Unis et la Chine. A ces considérations commerciales, les exportations japonaises ont connu en avril un déclin pour le cinquième mois consécutif, signe de la pression exercée par la guerre commerciale sino-américaine sur l'économie nippone.

Le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale et la Bourse de Shanghai ont perdu de leur côté 0,5%.

A WALL STREET

Après deux séances de repli, la Bourse de New York a fini en hausse mardi, soutenue par le rebond des valeurs technologiques après l'allégement des mesures américaines limitant les activités du groupe chinois Huawei, un geste qui a apaisé temporairement les craintes de durcissement du conflit commercial entre Washington et Pékin.

Le Dow Jones a gagné 0,77%, le S&P-500 0,85% et le Nasdaq Composite 1,08%.

TAUX

Sur le marché obligataire, le taux du 10 ans américain est stable à 2,423%, après le pic d'une semaine touché mardi à 2,441%.

En Europe, le 10 ans allemand perd un point de base autour de -0,07%.

CHANGES

Les devises sont calmes puisque l'indice qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de référence est quasiment stable. L'euro lui aussi varie peu, autour de 1,115 dollar.

La livre sterling recule pour sa part de 0,3% face au dollar, à un creux de quatre mois, en raison des incertitudes sur le Brexit. La Première ministre britannique Theresa May a adressé une lettre à Jeremy Corbyn, chef de file du Parti travailliste, pour l'inviter à soutenir la nouvelle mouture de son plan de sortie de l'Union européenne

PÉTROLE

Le pétrole est en revanche orienté à la baisse après l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une augmentation surprise des stocks de brut américains la semaine dernière.

Le baril du Brent recule de 0,7%, autour de 71,70 dollars, et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) perd 1% à 62,5 dollars.

(Avec Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Copyright © 2019 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.40 % vs +10.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat