Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme plat pour l'euro avant l'emploi américain

Marché : Calme plat pour l'euro avant l'emploi américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une baisse de 0,66% la veille, la monnaie unique européenne se montrait parfaitement attentiste ce midi face au dollar avant les chiffres très attendus des créations de postes aux Etats-Unis. A cette heure, l'euro se montre ainsi neutre face au dollar (- 0,07% à 1,3220 dollar). Son plus haut de séance se situe pour l'instant à 1,3227, le plus bas étant de 1,3189.

A cette heure, le dollar semble bien parti pour terminer la semaine sur une hausse de 0,5% contre la monnaie européenne.

Hier, l'agenda statistique américain a de nouveau réservé de bonnes surprises du côté américain. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été inférieures aux attentes, à 326.000.

De plus, l'indice ISM mesurant l'expansion du secteur manufacturier “s'est accru à 55,4 contre 50,9 le mois précédent, alors que les attentes des économistes et des analystes se situaient autour de 52”, indique Barclays Bourse.

Seule déception, les dépenses de construction qui se sont avérées en baisse de 0,6% alors qu'elles étaient attendues en hausse d'autant.

Rien à signaler du côté de la BCE : 'la réunion de la Banque centrale européenne n'a rien été d'autre que le non-évènement que nous attendions', juge un courtier basé en Europe du Nord.

Les taux d'intérêts de court terme resteront très bas pendant une durée prolongée et les risques pesant sur la dynamique économique européenne sont toujours baissiers, a en substance indiqué Mario Draghi lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du conseil des gouverneurs de l'établissement émetteur de Francfort.

Du côté américaine, après la croissance du PIB au 1er trimestre (1,1% finalement, contre 1,8% selon l'estimation précédente et 2,5% en première estimation) et son accélération au 2ème trimestre (1,7%), puis les bons chiffres du chômage et de l'ISM, les cambistes attendent maintenant une autre statistique américaine majeure : le rapport sur l'emploi de juillet, qui selon le consensus devrait témoigner d'environ 180.000 créations de postes le mois dernier. Le taux de chômage devrait aussi revenir de 7,6 à 7,5%, estime le consensus.

En juin, 195.000 postes avaient été créés. Notons qu'au premier semestre, l'économie US a créé en moyenne 201.830 postes par mois, soit le chiffre le plus élevé pour une première moitié de l'année depuis les 207.000 créations mensuelles enregistrées au 1er semestre 2005.

Cette statistique est importante non seulement pour la conjoncture américaine, mais aussi pour l'avenir des programmes de rachats d'actifs de la Fed : “mercredi, Ben Bernanke a affirmé à nouveau qu'un resserrement de sa politique monétaire ne pourra être envisagé que si les données économiques s'améliorent”, rappelle-t-on chez Saxo Banque ce matin.

'Toute déception sur ce chiffre se traduira par un recul des indices actions. A l'inverse, un chiffre 'trop fort' pourrait induire une correction importante des taux longs, notamment sur l'anticipation d'une réduction rapide des achats du Fed à la rentrée', prévient Aurel BGC.

Outre les chiffres de l'emploi, les investisseurs pourront aussi se faire une idée de la santé économique des Etats-Unis avec les revenus et dépenses des ménages, puis avec les commandes à l'industrie pour le mois de juin.

Face au yen, l'euro s'apprécie de 0,33% à 131,90 yens et il grappille aussi 0,08% face au franc suisse à 1,2382, mais il perd 0,20% contre le sterling à 0,8721


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI