Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : CAC en repli,négociations au point mort du budget US

Marché : CAC en repli,négociations au point mort du budget US

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit d'indicateurs PMI encourageants dévoilés dans le courant de la matinée, la Bourse de Paris évolue sous son équilibre, sur fond de négociations toujours au point mort dans le dossier du budget américain.

En fin de matinée, le CAC40 cède 0,2% à 4.149 points, alors même que Londres gagne 0,2% et Francfort, -0,1%. Mercredi à New York, le Dow Jones a reculé de 0,4%, tandis que le S&P500 et le Nasdaq ont cédé 0,1% chacun.

'Le CAC40 semble déboussolé par toutes les incertitudes internationales. Les tendances sont fragiles et restent neutres à court terme avec un biais baissier jusqu'au gap des 4117 points. Le support à moyen terme est à 4050 points', indique un chartiste de Barclays Bourse.

Le blocage budgétaire aux Etats-Unis continue de nourrir l'appréhension, d'autant que ses premières conséquences économiques apparaissent : United Technologies a ainsi annoncé des mesures de chômage technique pour des milliers de ses salariés.

Aussi, la Bourse de Paris ne profite guère des données PMI de septembre, qui signalent pourtant une consolidation de la reprise dans la zone euro. A 52,2, l'indice final Markit composite de l'activité globale atteint son plus haut niveau depuis 27 mois.

En particulier, l'activité de l'ensemble du secteur privé français augmente légèrement en septembre, d'après l'indice final Markit composite de l'activité globale qui se redresse à 50,5 (48,8 en août), soit un plus haut de 20 mois.

'La zone euro n'est toutefois pas encore sortie de l'ornière. La croissance reste modeste et l'instabilité politique récemment observée en Italie illustre la fragilité de reprises qui peuvent être compromises', nuance toutefois Chris Williamson, chief economist à Markit.

Toujours sur le plan des statistiques, les investisseurs prendront encore connaissance des ventes de détail dans la zone euro au mois d'août ce matin, puis de l'indice ISM non manufacturier aux Etats-Unis cet après-midi.

Du côté des valeurs, Bonduelle progresse de 1,5% à 18,7 euros, le groupe agroalimentaire spécialisé dans le légume ayant dévoilé, au titre de son exercice 2012-2013, un résultat net part du groupe en augmentation de 11,5% de 52,1 millions d'euros.

Albioma grimpe de 6,6% à 15,8 euros, porté par Gilbert Dupont qui passe de 'accumuler' à 'acheter' sur le titre du producteur d'électricité, titre qui offre un potentiel de hausse de 37% par rapport à son objectif de cours relevé de 17,2 à 20,4 euros.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI