Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Brusque retournement de tendance dans l'après-midi

Marché : Brusque retournement de tendance dans l'après-midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se sont brusquement affaissés en début d'après-midi et affichent pour la plupart des pertes sensibles, s'alignant sur des indices de New York plombés par des chiffres déprimants venant de Chine et des Etats-Unis.

Lisbonne gagne encore 0,4%, mais Bruxelles cède 0,1%, Madrid 0,2%, Milan 0,4%, Zurich perd 0,6%, Londres 0,7%, Amsterdam 0,8%, Francfort 1% et Paris 1,1%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq abandonnent de concert près de 1%.

En Chine, l'indice PMI manufacturier de HSBC a reculé à 49,6. 'C'est la première fois en six mois que le secteur manufacturier se contracte, ce qui relance les inquiétudes concernant la santé de la deuxième économie mondiale', indique un trader.

Les dernières données américaines elles-aussi se montrent ternes dans l'ensemble : les ventes de logements anciens n'ont progressé que de 1% et l'indice des indicateurs avancés a augmenté de 0,1% en décembre.

'Les indicateurs avancés ont été portés par les composantes financières en décembre, mais les perspectives des consommateurs en matière de conditions d'activité et de construction résidentielle continuent de poser des problèmes', s'inquiète-t-on au Conference Board.

Ces chiffres éclipsent l'indice PMI Markit flash de la zone euro qui a atteint, à 53,2, son plus haut niveau depuis juin 2011. 'La hausse de l'indice permet de miser sur une croissance du PIB de la région de l'ordre de 0,4 à 0,5% au premier trimestre', estime Markit.

Cette reprise européenne demeure toutefois fragile, comme l'illustre un taux de chômage espagnol maintenu à 26%. 'Aussi longtemps que le cycle d'investissement ne redémarrera pas, il y a peu de raison de croire à une reprise plus rapide de l'emploi', juge Natixis.

Sur le plan des valeurs, Delhaize caracole en tête du Bel20 de Bruxelles avec un gain de 7,2% à 49 euros, le distributeur alimentaire ayant fait part de résultats préliminaires solides au titre de l'exercice écoulé.

A Paris, Peugeot (+3,6% à 11,4 euros) aligne une troisième hausse consécutive, alors que les professionnels continuent d'accueillir favorablement le projet d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros.

En revanche, easyJet perd 3,4% à 1683 pence à Londres, après un point d'activité de bonne facture pour son premier trimestre comptable, mais accompagné d'un avertissement sur résultats pour l'ensemble du premier semestre.

Nokia plonge de 8,7% à 5,2 euros à Helsinki, malgré la publication de résultats dans le vert au titre du quatrième trimestre, l'équipementier finlandais s'étant délesté de sa branche déficitaire de téléphones portables.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...