Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bourses en ordre dispersé en Europe

Marché : Bourses en ordre dispersé en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ne savent trop sur quel pied danser alors que Wall Street reste scotché à son équilibre, au lendemain des chiffres contrastés avec lesquels Alcoa a entamé la saison des résultats d'entreprise.

Lisbonne rebondit de 2,2%, loin devant Milan et Madrid (+0,8%), Bruxelles (+0,5%) et Londres (+0,4%), tandis que Paris stagne, qu'Amsterdam cède 0,1%, et que Francfort et Zurich reculent de 0,5%.

'Le premier groupe à publier ces résultats peut souvent donner le ton pour la saison', indique un analyste marchés d'IG. Or Alcoa a fait part d'un début d'année mitigé, avec des bénéfices meilleurs que prévu, mais des revenus inférieurs aux attentes du marché.

Au chapitre des perspectives, le groupe américain a confirmé sa prévision d'une progression de 7% de la demande globale d'aluminium cette année, croissance qui devrait selon lui être dominée par l'aéronautique (+9-10%).

Les données économiques du jour se montrent elles aussi contrastées : l'excédent commercial de l'Allemagne s'est accru à 17,1 milliards d'euros en février, mais les déficits français et britannique se sont creusés à six milliards d'euros et 3,6 milliards de livres respectivement.

Soulignant la faiblesse des échanges de l'Allemagne avec les autres pays de la zone euro, Natixis voit dans ces chiffres 'une douche froide pour ceux qui espéraient un commerce extérieur allemand plus résilient face à la crise de la zone euro'.

Toujours au chapitre économique, l'inflation chinoise a ralenti à 2,1% en mars, contre 3,2% en février. 'S'il pourrait s'agir d'un signe de ralentissement économique, il éloigne les craintes d'une hausse de taux directeurs par la Banque Populaire de Chine', juge IG.

Lanterne rouge à Paris, EADS recule de 3% à 37,5 euros après un rachat de 1,6% de son propre capital, une opération qui porte sur environ 20% des titres mis en vente par Lagardère, à un prix unitaire qui serait de l'ordre de 37,4 euros.

Volkswagen perd 3% à 151,5 euros à Francfort, affecté par un effritement des ventes de voitures de tourisme de sa marque éponyme. La direction a aussi indiqué que certains de ses marchés sont devenus difficiles, voire 'nettement plus difficiles'.

A Milan, Telecom Italia avance de 3,1% à près de 60 centimes d'euro : l'opérateur télécoms ayant confirmé des discussions préliminaires avec le conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa Group en vue d'un possible rapprochement.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...