Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bon 3e trimestre pour JCDecaux mais repli attendu au 4e

Marché : Bon 3e trimestre pour JCDecaux mais repli attendu au 4e

Marché : Bon 3e trimestre pour JCDecaux mais repli de CA attendu au 4eMarché : Bon 3e trimestre pour JCDecaux mais repli de CA attendu au 4e

PARIS (Reuters) - JCDecaux anticipe un léger recul de son activité en fin d'année après avoir enregistré un rebond au troisième trimestre, les Jeux olympiques de Londres ayant notamment permis de compenser la faiblesse du marché publicitaire dans la plupart des pays européens.

Dans un communiqué publié mercredi, le numéro un mondial de la communication extérieure a dit anticiper pour l'ensemble de l'exercice une croissance organique de son chiffre d'affaires aux environs de 1%.

"Notre croissance organique de 2,7% du troisième trimestre ressort au-dessus de nos attentes grâce à un meilleur mois de septembre dans nos principaux marchés", commente le président du directoire Jean-Charles Decaux, cité dans le communiqué.

Ces commentaires contrastent avec ceux d'autres grands groupes publicitaires qui ont fait état d'un trou d'air du marché publicitaire à la rentrée provoqué par un attentisme accru des annonceurs.

Le français Publicis a ainsi enregistré une croissance inférieure à ses attentes pour le troisième trimestre tandis que le numéro un mondial WPP a été contraint de revoir une nouvelle fois sa prévision de croissance annuelle.

COUP DE POUCE DES J.O.

JCDecaux a profité pour sa part de la tenue des Jeux olympiques en Grande-Bretagne qui ont dopé sa division spécialisée dans la communication dans les transports, en progression de 10,1% sur le trimestre.

Avec une part de marché de 35%, le groupe est leader sur le marché britannique où il détient les concessions publicitaires de la gare de Saint-Pancras, de l'aéroport d'Heathrow ou encore du tunnel sous la Manche.

Sa division de mobilier urbain a en revanche enregistré un recul de 2,5% bien que la résistance affichée par le marché français ait permis de compenser en partie les difficultés rencontrées dans les pays d'Europe du Nord, en Allemagne et dans le sud de l'Europe qui a enregistré des replis à deux chiffres, explique JCDecaux.

Au global, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 636 millions d'euros, en croissance organique de 2,7%, un chiffre nettement supérieur à la progression de 0,2% anticipée par la société.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 609 millions pour une croissance organique de 1,2%, selon un consensus de la rédaction de Reuters basé sur les estimations de 8 analystes.

"Nous observons (...) un affaiblissement du marché des médias en France et dans le reste de l'Europe et ce malgré une amélioration en Allemagne", commente le groupe à propos du trimestre en cours, ajoutant que la croissance devrait en revanche rester solide en Asie.

Avant la publication des résultats, l'action de JCDecaux a clôturé en hausse de 1,79% à 17,065 euros. Depuis le début de l'année, le titre affiche un recul de 4,1% à comparer à la hausse de 11,51% de l'indice sectoriel des médias.

Gwénaëlle Barzic, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...