Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bloqué dans sa dynamique de correction

Marché : Bloqué dans sa dynamique de correction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens refusent de rompre avec leur dynamique de correction, les investisseurs préférant ne pas prendre de risque avant les évènements prévus cette semaine, en particulier la réunion du FOMC et le référendum écossais.

Milan dévisse de 1,1% et Lisbonne de 0,9%, Madrid perd 0,5%, Paris 0,3%, Amsterdam et Londres 0,1%, tandis que Zurich stagne, Francfort grappille 0,1% et Bruxelles prend 0,4%. A New York, le Dow Jones se stabilise et le Nasdaq chute de 0,8%.

'Les 'futures' américains laissent présager une ouverture négative, non seulement à cause de données économiques chinoises décevantes, mais aussi d'une inquiétude grandissante concernant la Réserve Fédérale', prévenait ce matin un analyste de Valutrades.

Selon le professionnel des marchés, les opérateurs craignent que la banque centrale américaine envoie un signal fort en faveur d'une remontée de ses taux directeurs, à l'occasion de sa réunion de politique monétaire (FOMC) qui s'achèvera mercredi.

Un autre facteur de préoccupation majeur cette semaine réside dans le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse prévu ce jeudi : les sondages laissent planer une grande incertitude sur l'issue du scrutin, mettant le 'oui' et le 'non' au coude-à-coude.

Les investisseurs seront aussi attentifs à de nombreuses données économiques dans les prochains jours, comme l'indice allemand ZEW ou différents chiffres d'inflation aux Etats-Unis et en Europe, ainsi que les annonces du TLTRO de la BCE.

'Cet instrument de politique monétaire devrait aider les banques à prêter plus. Les attentes autour de ses résultats sont plutôt optimistes à l'heure actuelle et devraient ouvrir la porte à de nouvelles mesures de la BCE qui aura ainsi plus de marge de manoeuvre', précise RTFX.

En attendant, les données de l'après-midi ont donné une image contrastée de l'économie américaine : l'indice 'Empire State' a grimpé à 25,7, dépassant ainsi largement les attentes, mais la production industrielle a enregistré une baisse surprise de 0,1% en août.

Sur le plan des valeurs, SABMiller bondit de 9,3% à 3720 pence à Amsterdam, à la suite de la confirmation, par son concurrent Heineken (+2,2% à 60,7 euros à Amsterdam), qu'il a été approché par le brasseur d'origine sud-africaine en vue d'une acquisition.

TUI Travel progresse de 1,9% à 367 pence à Londres, après un accord pour la réalisation du plan de fusion annoncé fin juin avec sa maison-mère TUI AG, par échange de titre à raison de 0,399 action TUI AG pour chaque action du voyagiste.

Finmeccanica prend 1% à 7,7 euros à Milan alors que Thales (-0,7% à 42,4 euros à Paris) aurait proposé, au géant industriel italien, une offre pour lui racheter sa division ferroviaire Ansaldo, selon le quotidien économique Il Sole 24 Ore.

Air France-KLM chute de 3,3% à moins de 8,3 euros à Paris et à Amsterdam : elle a annoncé que seuls 40% de ses vols seraient honorés ce lundi dans l'Hexagone en raison d'un mouvement social, et qu'elle s'attend à un trafic du même ordre mardi.

Sur l'OMX, H&M grimpe de 2,4% à 310 couronnes suédoises, saluée pour des ventes de la chaine de vêtements en croissance de 19% en monnaies locales le mois dernier, signant un onzième mois consécutif de croissance à deux chiffres.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...