Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'baisse des taux de la BCE d'ici l'été' (Natixis AM)

Marché : 'baisse des taux de la BCE d'ici l'été' (Natixis AM)

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'équipe de direction de Natixis Asset Management a fait le point sur les perspectives macroéconomiques et livré ses stratégies d'investissement, à l'occasion d'un atelier presse organisé ce jeudi.

Tout d'abord, Philippe Waechter, directeur de la recherche économique, a plaidé pour que l'Europe se hâte 'pour conserver une place de choix dans l'équilibre mondial car celui-ci se définit désormais sous une forme multipolaire et très concurrentielle'.

'C'est cette dialectique entre un passé fort et un avenir à dessiner qui fait de l'Europe une source d'instabilité dans l'économie globale', a-t-il souligné, tablant par ailleurs sur une baisse des taux de la BCE d'ici l'été.

Concernant la politique de la Fed et un éventuel virage à venir, Philippe Waechter estime qu''on a encore du temps avant un changement', étant donné que 'la croissance américaine n'est pas encore assez solide, pas encore sur une trajectoire favorable'.

Le spécialiste anticipe des taux bas pour 2013 et 2014, 'et même peut-être sur une partie de 2015'.

Franck Nicolas, directeur investissement et solutions clients chez Natixis AM, considère pour sa part que 'si la politique d'assouplissement quantitatif de la Fed se prolonge trop, ce serait mauvais signe pour le momentum de l'économie américaine, alors les marchés actions souffriront'.

Olivier de Larouzière, directeur de la gestion taux d'intérêt, a indiqué qu'au regard du contexte de taux bas et de volatilité contenue, malgré quelques poussées de fièvre liées à la macroéconomie et aux données politiques, 'la gestion se doit d'être sélective en raison de la convergence des classes d'actifs'.

'L'allocation pays est devenue le plus gros contributeur à la performance de la stratégie Souverains Euro depuis 2008', a-t-il précisé.

En outre, Emmanuel Bourdeix, codirecteur des gestions chez Natixis AM, a souligné que 'dans des marchés actions devenus structurellement plus incertains, il est au moins aussi important de chercher à exploiter leur volatilité que de suivre les tendances, moins évidentes'.

La première stratégie consiste à tirer parti de la volatilité à travers un portefeuille actions. 'En sélectionnant les actions les moins volatiles et les plus diversifiantes, l'approche Minimum Variance permet de réduire très sensiblement le risque d'un portefeuille actions sans en sacrifier la performance sur le long terme', a-t-il démontré.

La stratégie numéro 2 invite à s'indexer directement à la volatilité actions, grâce à une indexation active et flexible aux indices de volatilité. 'Il est possible de transformer la variabilité des marchés actions en une source de performance diversifiante et en un outil de protection contre les corrections de marché majeures', a indiqué le spécialiste.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...