Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Appréhensions au sujet de l'Ecosse

Marché : Appréhensions au sujet de l'Ecosse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes commencent la semaine dans une certaine appréhension, en particulier Londres où les opérateurs s'interrogent sur les implications potentielles d'une éventuelle indépendance écossaise.

Ainsi, Londres dévisse de 0,6%, Madrid et Amsterdam perdent 0,4%, Paris 0,3%, Milan et Bruxelles 0,2%, Zurich 0,1%, tandis que Francfort et Lisbonne stagnent. Vendredi à New York, le Dow Jones et le Nasdaq ont pris 0,4%.

Pour la première fois depuis le début de la campagne, un sondage paru dans le 'Sunday Times' a donné le 'oui' vainqueur dans le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, qui se tiendra dans seulement dix jours.

'Alors qu'il semble plus probable que l'Ecosse vote pour son indépendance la semaine prochaine, les marchés financiers se demandent ce que cela peut signifier pour la devise britannique, ' souligne Tony Cross, analyste marchés chez Trustnet Direct.

'L'évolution des sondages pèse aussi sur certains secteurs : de grosses questions se posent ainsi sur l'avenir des banques britanniques disposant d'activités significatives en Ecosse si les nationalistes devaient l'emporter le 18 septembre', ajoute-t-il.

Aussi, le professionnel pointe les piètres performances des titres Royal Bank of Scotland (-2,5% à 338 pence) et Lloyds (-2,7% à 72 pence) sur le FTSE100, alors que Barclays (-1,1% à 224 pence) et HSBC (-0,3% à 658 pence) se montrent plus résilients.

Toujours à Londres, GSK (GlaxoSmithKline) recule de 0,8% à 1435 pence, pénalisé par une note de Crédit Suisse qui réaffirme son opinion 'sous-performance' et abaisse son objectif de cours de 1475 à 1400 pence sur le titre du groupe de santé britannique.

Ailleurs en Europe, Electrolux bondit de 6,6% à 200 couronnes suédoises sur l'OMX, saluée pour la plus importante acquisition de son histoire, à savoir celle la branche d'électroménager de GE pour un montant de 3,3 milliards de dollars.

Air France-KLM gagne 0,7% à 8,7 euros à Paris et à Amsterdam, la compagnie aérienne ayant revendiqué 7,3 millions de passagers transportés au mois d'août, un chiffre en hausse de 2,1% par rapport à la même période de 2013.

La question écossaise domine d'autant plus les esprits que ce début de semaine se montre calme sur le front des statistiques en Europe. Seule a été annoncée, ce matin, une hausse de l'excédent commercial de l'Allemagne à 22,2 milliards d'euros en juillet.

'Avec la bonne surprise des commandes et de la production industrielles ces jours derniers, ces chiffres indiquent que l'économie allemande est en mesure d'échapper à la récession technique au troisième trimestre', estime à ce sujet Natixis.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...